Semi-conducteurs : Intel toujours au top des vendeurs

Composants

Intel, porté par la demande de processeurs pour PC et serveurs, a conservé son leadership « semi-conducteurs » en 2020. Qu’en sera-t-il cette année 2021 ?

Le marché mondial des semi-conducteurs a pesé 466,2 milliards de dollars en 2020, un chiffre en hausse de 10,4% en une année, selon les conclusions du cabinet Gartner.

Intel (15,6% du marché), porté par la demande élevée de processeurs (CPU) pour PC et serveurs, est resté le premier vendeur à l’échelle mondiale. Les revenus du fournisseur américain ont augmenté de 7,4% à 72,7 milliards de dollars. Intel a ainsi devancé Samsung Electronics (12,4% du marché), SK hynix (5,5%), Micron (4,7%) et Qualcomm (3,8%).

Broadcom (3,4%) et Texas Intruments (2,9%) suivent. Mediatek, Nvidia et Kioxia, qui ont affiché les croissances les plus élevées sur l’année, font aussi partie du Top 10 2020 des principaux fournisseurs mondiaux de semi-conducteurs en valeur.

Mémoires NAND et DRAM

« Les mémoires, les GPU et les chipsets 5G ont dynamisé la croissance des semi-conducteurs l’an dernier », a déclaré Andrew Norwood, vice-président de recherche chez Gartner. Les attentes d’industriels des PC, serveurs, services cloud et datacenters à grande échelle, et des publics prêts à acheter des smartphones haut de gamme, restent fortes.

Cette année 2021, la demande de mémoires flash Nand et DRAM devrait surpasser le rythme des livraisons. La tendance impacterait à la hausse les prix de vente et les revenus des principaux fournisseurs de ce marché. Samsung pourrait alors, selon Gartner, reprendre l’avantage sur Intel au top des vendeurs mondiaux de semi-conducteurs.

(crédit photo via Pexels)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT