Régulations

61 % du trafic web est généré par des robots

robot-Terminator
50 17 2 commentaires

Plus de six pages vues sur dix le sont par des systèmes automatisés et non des humains. Voilà ce qui ressort de la dernière étude menée par Incapsula.

En mars dernier, la société Incapsula révélait que plus de 50% du trafic web était généré par des bots, c’est-à-dire par des systèmes automatisés. L’étude est aujourd’hui mise à jour et fait apparaître un bond massif du trafic généré par les robots : +21%, soit 61,5% du trafic total mesuré sur la Toile.

Bonne nouvelle, les activités mafieuses sont en perte de vitesse : les opérations de hacking comptent pour 4,5% du trafic web, en baisse de 10%. Les spammers, dont nombre de botnets ont été mis hors de service, voient leur activité baisser de 75%, avec 0,5% du trafic total du web.

Reste les scrapers, sites qui en recopient d’autres afin de détourner les pages vues à leur avantage, qui comptent pour 5% du trafic. Une valeur inchangée.

Le marketing, nouvelle plaie du web

La hausse du trafic des bots est liée directement aux opérations d’indexation et de copie d’informations à des fins marketing. Le trafic généré par les moteurs de recherche est ainsi en hausse de 55%. Les autres bots chargés de trouver des informations sur le web pouvant être utilisées dans le cadre d’opérations de marketing voient leur activité grimper de 8%.

Ces deux secteurs – le licite d’un côté, l’illicite de l’autre, mais la fièvre du marketing comme moteur dans les deux cas – comptent pour 51,5% du trafic mesuré sur le web. Colossal.

Incapsula résume son étude dans une infographie, que nous reproduisons ci-dessous.

bot-traffic-report-2013

Crédit infographie © Incapsula


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le monde des robots