Avec Gmailify, Google veut absorber Yahoo Mail et Outlook

CloudCollaborationLogiciels
2 15 Donnez votre avis

Google vient d’annoncer la fonctionnalité Gmaililfy dans son service de messagerie. Elle fédère les comptes Yahoo et Outlook sur Gmail.

Depuis l’an passé, il est possible d’associer à l’application Android Gmail des comptes de messagerie électronique d’autres fournisseurs, comme Yahoo Mail et Outlook.com.

Mais, Google veut aller encore plus loin en termes d’expérience utilisateur. À cet effet, la firme de Mountain View annonce « Gmailify », avec le gimmick « Le meilleur de Gmail, sans adresse @gmail ». Nombreux sont en effet les utilisateurs de Gmail, explique Google, à vouloir associer à ces comptes « externes » les fonctionnalités avancées de Gmail.

C’est le cas de la protection contre les spams ou encore de l’organisation automatique de la boîte de réception. Ces comptes « externes » bénéficieront également de la recherche avancée avec l’utilisation d’opérateurs booléens ainsi que de l’intégration de Google Now, des notifications propres à Gmail…

Pour l’heure, les comptes concernés par Gmailify sont ceux de Yahoo Mail et Outlook.com. Mais, dans son billet de blog, Google explique qu’il est prévu que la fonctionnalité gagne bientôt des comptes d’autres fournisseurs.

Pour en bénéficier, il suffit de s’identifier à l’application Gmail, d’entrer les adresses désirées avec les identifiants idoines et d’activer Gmailify. Il faut ensuite valider « Link account » pour lier le compte désiré à Gmail. Le mobinaute peut bien entendu faire machine arrière dès qu’il le désire.

La bataille de la messagerie unifiée a commencé

Tout se passe comme si ces comptes étaient hébergés sur les propres serveurs de Google. L’annonce de Gmailify intervient alors que Microsoft vient de sortir Outlook.com de bêta. Plus généralement, Google n’est pas le seul à tenter d’attirer à lui des utilisateurs détenteurs d’autres comptes de messagerie que le sien.

D’autres acteurs IT de premier rang sont en effet également à pied d’œuvre pour les courtiser en proposant leur propre expérience utilisateur sans avoir à changer d’adresse e-mail. Ainsi, en décembre 2015, Yahoo annonçait que son application de messagerie électronique permettrait de gérer les comptes Gmail et d’utiliser des fonctions avancées (comme l’identification sans entrer le mot de passe et les « smart contacts »).

Avec Outlook.com, Microsoft y est même allé de son propre outil d’importation pour faciliter la transition de Gmail à son application de messagerie. À ce jour, Gmail compte un milliard d’utilisateurs actifs, rappelle ITespresso. Gmailify devrait aider l’éditeur IT à augmenter ce chiffre.

A lire aussi :

Google for Work sécurise Gmail avec du DLP

Gmail ouvre ses outils d’importation de mails


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur