Brocade se déleste de son SDN Vyatta auprès d’AT&T [MAJ]

Gestion des réseauxOperateursRégulationsRéseaux

L’opérateur américain entend exploiter le contrôleur réseau Vyatta de Brocade dans le cadre de la virtulisation de son réseau mondial.

Brocade vient de vendre un nouveau pan de ses actifs : son activité SDN (Software Defined Networks ou réseaux programmables). L’équipementier réseau a annoncé, vendredi 2 juin, la vente de son contrôleur Vyatta à AT&T.

Au-delà du contrôleur SDN, la transaction inclut les logiciels vRouter, les fonctions réseau virtualisées (VNF) et la plate-forme de services distribués, ainsi que les développements de solutions en cours, les licences et la propriété intellectuelle attachée. AT&T devrait également récupérer un certain nombre de salariés de l’activité SDN Open Source, ceux basés en Californie et au Royaume-Uni pour la plupart. Leur nombre n’a pas été précisé.

Accélérer la transformation du réseau d’AT&T

Vyatta permettra d’accélérer la transformation du réseau du premier opérateur américain. Lequel entend « virtualiser » 75% de l’infrastructure et la piloter de manière logicielle d’ici 2020. Avec une étape intermédiaire de 55% du réseau « numérisé » avant la fin 2017.

La « numérisation » du réseau constitue l’un des axes stratégiques d’AT&T. « Notre effort de transformation du réseau nous permet d’ajouter de nouvelles fonctionnalités plus rapidement que jamais à un coût beaucoup plus faible, explique Andre Fuetsch, directeur des technologies et président des AT&T Labs. Être capable de concevoir et de construire les outils dont nous avons besoin pour permettre cette transformation est une victoire pour nous et pour nos clients. »

Vyatta dans l’offre SD-WAN VeloCloud

Vyatta soutiendra particulièrement la fourniture de VeloCloud, le service SD-WAN (software-defined wide-area-network) à demeure (on premise) ou Cloud qui permet de déporter une partie du trafic privé sur Internet. Vyatta s’intégrera également dans un switch qu’AT&T développe en marque blanche et dont il a présenté un premier prototype en mars dernier en vue de simplifier la gestion du trafic.

Le montant de la transaction n’a pas été rendu public. Celle-ci doit être finalisée au début de l’été. Peut-être avant même que Broadcom ne devienne officiellement propriétaire de Brocade courant juillet. Rappelons que le premier a acquis le second en novembre 2016 pour en récupérer l’activité stockage réseau (SAN). Depuis, le fabricant de semi-conducteurs se déleste du reste. En février, il annonçait la revente à Arris International des activités sans fil Ruckus Wireless (que Brocade avait acquis en avril 2016). Plus récemment, c’est l’activité datacenter qui est partie chez Extreme Networks. S’il reste encore probablement des activités à vendre, notamment dans le réseau mobile et les émetteurs-récepteur (transceivers) optiques, Vyatta pourrait bien constituer la dernière vente de Brocade avant son basculement sous Broadcom.


Lire également
Brocade détaille ses ambitions dans le SDN et le NFV
Brocade renforce son offre SDN avec l’acquisition de Vyatta
Vincent Felisaz (Brocade) : « Le datacenter, Openflow et SDN sont bien ancrés dans notre stratégie »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur