Une carte mère Arduino avec microcontrôleur Intel

ComposantsPoste de travail
Arduino 101 Intel
3 2 Donnez votre avis

L’Arduino 101 adopte un microcontrôleur x86 signé Intel, proposant un cœur à 32 MHz et 24 Ko de RAM. Offre minimaliste pour électronique enfouie.

La carte Arduino 101 (Genuino 101 hors des USA) sera bientôt disponible. Cette nouvelle offre Arduino a ceci de particulier qu’elle met de côté le composant Atmel AVR classique pour une puce signée Intel, le Curie.

Le Curie est l’arme secrète d’Intel pour conquérir le marché de l’informatique vestimentaire (wearable), et plus globalement des objets connectés les plus discrets et compacts. Le Curie est un microcontrôleur x86 pourvu d’un cœur 32 bits Quark cadencé à 32 MHz, ici épaulé par 24 Ko de SRAM pour 196 Ko de mémoire Flash. L’OS temps réel ViperOS est proposé en standard.

Accéléromètre, gyroscope, 14 entrées sorties numériques et 6 entrées analogiques sont de la partie, ainsi qu’un module Bluetooth LE. Un port USB est également présent en standard.

Le retour d’Intel sur le marché des microcontrôleurs

Il ne faut pas sous-estimer la puissance d’Intel sur le marché des microcontrôleurs. Rappelons que la firme a été un acteur majeur du monde des microcontrôleurs 8 bits, avec son 8051. Un produit largement diffusé, à bas coût.

Intel n’est donc pas seulement capable de proposer des puces x86 de forte puissance, avec des marges importantes. La société a prouvé avec le 8051 qu’elle pouvait aborder les marchés à faible coût, fort volume et consommation électrique dérisoire.

Côté coût, le Curie devrait se montrer compétitif. La carte Arduino 101 est en effet annoncée pour seulement 30 dollars.

À lire aussi, notre dossier programmation Raspberry Pi :
Raspberry Pi et développement : Apprendre à programmer (épisode 1)
Raspberry Pi et développement : Java SE, first class citizen (épisode 2)
Raspberry Pi et développement : C/C++ à toutes les sauces (épisode 3)
Raspberry Pi et développement : du calcul au Big Data (épisode 4)
Raspberry Pi et développement : .NET, avec ou sans Windows (épisode 5)
Raspberry Pi et développement : un RAD nommé Xojo (épisode 6)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur