Claria ex-Gator quitte l’univers du adware

Cloud

Le groupe californien Claria vient d’annoncer dans un communiqué qu’elle mettait un point final à son activité de adware

Dorénavant le groupe crée en 1998, va se spécialiser sur les technologies de personnalisation pour les consommateurs et les éditeurs.

Depuis plusieurs années, Claria s’est focalisé sur le développement d’une plate-forme nouvelle génération pour fournier aux consommateurs une expérience personnalisée du Web. Au mois d’avril, Claria devrait ainsi dévoiler plusieurs partenariats autour de cette nouvelle technologie et lancer une version bêta de son produit dénommé PersonalWeb, la première application grand public utilisant cette nouvelle plate-forme. Du coup, pour l’instant la firme annonce qu’elle arrête son activité très critiquée de « adwares » ou « espions publicitaires », car cette méthode de marketing « one to one » particulièrement intrusive dans la vie privée, est redoutée par les internautes. Plus tôt dans l’année, Claria a chargé la Deutsche Bank Securities, de la revente de certains de ses outils dont elle se servait pour propager ses « espions » et au passage disons-le, polluer le Web. Le groupe explique qu’il est déjà en discussion avec des acheteurs potentiels. Rappelons que silicon.fr se faisait l’écho en juillet 2005, de l’intérêt de géant de Redmond, l’américain Microsoft (Lire nos articles).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur