Firefox : le support WebExtensions sera finalisé l’été prochain

DéveloppeursLogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travailProjets
6 2 Donnez votre avis

Le passage aux WebExtensions devrait se faire progressivement sous Firefox au cours du premier semestre 2016, avec une mouture stable prévue pour juillet prochain.

Nous l’avons évoqué cet été, Firefox compte abandonner son système d’extensions actuel pour l’API WebExtensions, laquelle s’appuie uniquement sur des technologies issues du web, avec quelques avantages, comme une interopérabilité accrue avec les extensions de Chrome et un support possible du multithreading. Voir à ce propos notre précédent article « Les extensions de Firefox se rapprochent de Chrome ».

Mozilla précise aujourd’hui le calendrier de cette migration vers les WebExtensions. Des outils seront proposés aux développeurs avec Firefox 44, la prochaine version majeure du butineur attendue pour le 26 janvier 2016.

Une première version des WebExtensions sera proposée avec Firefox 45, qui devrait arriver le 8 mars 2016. Le support des API WebExtensions ne sera toutefois que partiel. Il faudra attendre le milieu de l’année pour qu’un support complet de cette technologie soit livré : en bêta sous Firefox 47 (prévu pour le 31 mai) et en mouture définitive avec Firefox 48 (qui devrait arriver le 12 juillet).

La fin de l’ère XUL

XUL est complètement abandonné pour ces extensions de nouvelle génération. Mozilla n’a pas encore indiqué quand le support des extensions XUL sera supprimé. Ni même donné de pistes concernant des outils permettant de faciliter la migration vers l’API WebExtensions.

Ironiquement, porter des extensions depuis Chrome devrait s’avérer bien plus aisé que d’adapter les extensions XUL à WebExtensions. Des outils comme crx2ff permettent même de déterminer le niveau de compatibilité d’une extension Chrome avec l’API WebExtensions de Firefox.

À lire aussi :
Avec Firefox 43, Mozilla passe au 64 bits et renforce l’anti-tracking
Mozilla met fin aux publicités intégrées à Firefox
Mozilla enterre Firefox OS sur les smartphones


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur