Intel va licencier 12 000 salariés

ComposantsPoste de travailProjets
1 17 Donnez votre avis

Confronté à la baisse des ventes de PC, Intel annonce un plan de licenciement massif et une accélération sur l’Internet des objets et le datacenter.

La mesure fait mal. Brian Kzranich, le PDG d’Intel, a annoncé un plan de restructuration visant à « accélérer la transformation de l’entreprise ». Pas moins de 12 000 emplois sont touchés. Approximativement 11 % des effectifs. Les employés concernés seront, pour la majorité d’entre eux, avertis d’ici 60 jours. Les départs s’effectueront graduellement jusqu’à la mi-2017.

Ces efforts visent à économiser 750 millions de dollars dès cette année et 1,4 milliard de dollars par an d’ici à la mi-2017, indique ITespresso.fr. En contrepartie, la restructuration va coûter 1,2 milliard de dollars.

Une mue qui porte ses fruits

Brian Kzranich décrit cette restructuration comme une mue à laquelle le numéro un mondial des semi-conducteurs se doit de procéder et qui a déjà commencé à porter ses fruits. « Nos résultats au cours de la dernière année démontrent une stratégie qui fonctionne et une base solide pour la croissance. L’occasion maintenant est d’accélérer cette dynamique et de miser sur nos forces. »

Malgré de très bons résultats pour le premier trimestre 2016, le contexte général est celui d’un net repli du marché des PC. Dans cette ère post-PC, Intel désire se focaliser sur ses activités à très forte croissance. Il s’agit de l’Internet des objets, des datacenters, de la mémoire (flash) et des circuits de type FPGA (field programmable gate arrays). On notera l’absence du secteur de la mobilité, où la firme de Santa Clara peine à s’imposer face aux technologies ARM.

5000 licenciements en 2014 déjà

Ces secteurs ont généré une hausse de revenu de 2,2 milliards de dollars l’an passé et ont représenté 40 % des revenus du groupe, ainsi que la majorité de son bénéfice d’exploitation, précise Intel. Cela « a largement permis de compenser le déclin du marché des PC ».

Cette nouvelle restructuration succède aux 5000 licenciements déjà effectués en 2014, déjà conséquents au ralentissement du marché du PC.


Lire également
Intel : coup de frein dans le développement des nouveaux processeurs
Avec Appollo Lake, Intel vise le marché des PC et tablettes low cost
Serveurs : Intel gonfle ses puces Xeon E5-2600 v4 à 22 cœurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur