La Chine à l’assaut du marché des serveurs

CloudServeurs
Serveurs (crédit photo © Sashkin - shutterstock)
3 5 Donnez votre avis

HPE garde solidement la tête d’un marché des serveurs assailli par les constructeurs chinois, qui proposent des tarifs attractifs.

Gartner vient de faire le point sur le marché des serveurs pour le premier trimestre 2016. Avec 2,7 millions de machines vendues, il progresse de 1,7 % sur un an en volume.

Le numéro un du secteur reste HPE, avec 526 000 serveurs distribués et 19,4 % de parts de marché. Le constructeur américain perd toutefois légèrement du terrain : -1,6 % sur un an. La glissade est plus prononcée pour Dell, qui voit ses ventes baisser de 8,5 %, à 464 000 serveurs ; 17,1 % de parts de marché.

En troisième place, Lenovo cède lui aussi du terrain. Le constructeur chinois voit ses ventes reculer de 9,6 %, à 199 000 unités (7,3 % de parts de marché). Deux autres constructeurs chinois sont en embuscade : Huawei, avec 130 000 serveurs écoulés (+23,6 %, 4,8 % de parts de marché) ; Inspur, avec 109 000 serveurs vendus (+19,1 %, 4,0 % de parts de marché).

Perte de valeur pour (presque) tous les grands acteurs

En revenus, les chiffres sont bons pour HPE, qui a écoulé pour 3,3 milliards de dollars de serveurs (+3,3 %, 25,2 % de marché total). Les autres acteurs du top5 perdent tous du terrain :

  • Dell : -1,4 %, 2,27 milliards de dollars ;
  • IBM : -32,7 %, 1,27 milliard de dollars ;
  • Lenovo : -10,2 %, 871 millions de dollars ;
  • Cisco : -4,5 %, 850 millions de dollars.

Sur le premier trimestre 2016, le marché perd globalement 2,3 % en valeur, à 13,1 milliards de dollars.

À lire aussi :
Huawei prépare son offensive dans les serveurs ARM
Intel livre des Xeon E3-1500 v5 pour serveurs et workstations
Lenovo assurera la production d’une partie de ses serveurs en Europe

Crédit photo : © Sashkin – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur