Microsoft libère le code de PowerShell et le porte sous Linux !

CloudDéveloppeursLogicielsOpen SourceOrchestrationProjets
PowerShell
4 16 Donnez votre avis

Nouvelle étape dans l’ouverture de la plate-forme .Net, avec la livraison de PowerShell 6.0 en Open Source, sous Windows, OS X et Linux.

Après avoir donné la possibilité de lancer Bash sous Windows 10, Microsoft ouvre aujourd’hui son offre PowerShell au monde Linux.

Cet outil est basculé sous licence Open Source. Des versions de test de la future mouture 6.0 de cette offre sont proposées pour Windows (8 et supérieur, 64 bits uniquement), Linux (CentOS 7, Ubuntu 14.04 et Ubuntu 16.04) et OS X (10.11).

PowerShell est une solution de script puissante, bien connue des administrateurs système Windows. Son arrivée sous Linux est intéressante à plus d’un titre. Rappelons en effet que certaines offres de gestion de parc, comme System Center de Microsoft, s’appuient massivement sur PowerShell. Tout comme le PaaS Azure de la firme d’ailleurs.

Un même outil pour tous les serveurs

L’arrivée de PowerShell sous Linux permettra donc d’administrer les machines Windows et Linux à partir de scripts similaires. Ou du moins proches, les deux OS demeurant assez différents. De quoi faciliter les tâches de maintenance des scripts des sysadmin.

Microsoft multiplie les initiatives en faveur du monde Linux et de l’Open Source. Rappelons en effet que l’éditeur a libéré .Net et pris en main le développement de cette plate-forme sur les OS de type Linux. Dans ce contexte, l’arrivée de PowerShell sous Linux apparaît logique, cette solution de script étant populaire chez les développeurs .Net.

À lire aussi :

Microsoft et Red Hat officialisent .Net Core
.NET : premier rafraîchissement Microsoft de l’offre Xamarin
Microsoft se paye Xamarin, spécialiste du .NET Android et iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur