Mono passe sous licence MIT et sous protection de Microsoft

DéveloppeursLogicielsOpen SourceProjets
Mono C# programmation @ Xamarin
4 4 Donnez votre avis

L’ensemble du projet Mono bascule sous licence MIT. Pour les moutures Android et iOS de cette offre, créées par Xamarin, il faudra toutefois patienter encore un peu.

Mono est un clone Open Source de la pile .NET permettant de créer des applications sur un large ensemble de plates-formes, allant de Linux à Windows en passant par Android et iOS via l’offre commerciale Xamarin.

Jusqu’alors, ce projet utilisait un mix de licences Open Source : MIT, MIT X11, GPL et LGPL. Sous l’impulsion des promoteurs de Mono, mais aussi de Microsoft, l’ensemble passe maintenant sous licence MIT, permettant ainsi un libre usage de toute cette pile .NET, et ce y compris pour des projets propriétaires. Mono pourra ainsi se diffuser plus aisément dans le monde de l’embarqué, ou être inclus directement au sein de projets commerciaux.

Mono ARM 64 bits sous licence MIT

Certaines extensions propriétaires créées pour Mono sont aussi passées sous licence MIT. C’est ainsi le cas de la version ARM 64 bits de l’environnement d’exécution. Une aubaine pour les futurs serveurs ARM.

Microsoft a également indiqué que les outils de Xamarin seraient prochainement libérés, ce qui signifie que les moutures Android et iOS de Mono (ainsi que les outils associés) seront accessibles elles aussi sous licence Open Source.

La firme de Redmond a même livré une protection pour Mono, résumée dans un document simple et compréhensible. Microsoft y stipule qu’il n’appliquera aucun de ses brevets à ceux qui utilisent, distribuent ou vendent Mono. Reste à déterminer quel sort sera réservé à ceux qui créeraient un éventuel dérivé de Mono. Il est probable toutefois que Microsoft se montre ici plus souple qu’Oracle ne l’a été avec le Dalvik de Google.

À lire aussi :
Visual Studio Code débarque sous Windows, Linux et OS X
Microsoft livre Visual Studio 2015 et .NET 4.6
C# 6.0 et CoreCLR au menu de Mono 4.0

Crédit photo : © Xamarin

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur