Cloud

Oracle accusé de pratiques anticoncurrentielles sur les produits Sun Microsystems

Quatre nouvelles appliances de stockage chez Oracle dans la gamme Sun ZFS 7x20
0 0 Donnez votre avis

Un groupe d’entreprises indépendantes de maintenance informatique accuse Oracle de vouloir capter leur marché de manière anticoncurrentielle.

Le DoJ, le ministère américain de la Justice, pourrait bien s’intéresser prochainement aux pratiques d’Oracle. C’est du moins ce qu’espère la Service Industry Association (SIA), un organisme américain qui regroupe 125 entreprises locales spécialisées dans la maintenance après-vente de matériel informatique qui a porté plainte auprès du DoJ.

La SIA reproche à Oracle d’avoir modifié la politique de maintenance sur les produits de Sun Microsystems que la firme de Larry Ellison a finalisé le rachat en début d’année (pour la modique somme, rappelons-le, de 7,4 milliards de dollars). Une politique qui viserait à décourager les clients d’Oracle/Sun à avoir recours à des entreprises tierces pour la maintenance matérielle, toujours selon la SIA. L’association reproche ainsi à l’éditeur de base de données de pousser les clients de Sun vers les services internes de l’entreprise et d’imposer des droits de requalification à ceux qui se risqueraient à revenir vers Oracle après avoir contractualisé avec une entreprise tierce.

Il faut dire que les clients de Sun représentent un joli marché de 2,4 milliards de dollars annuellement. Un marché capté pour moitié par les organisations indépendantes. Lesquelles factureraient 35 % de moins, à service équivalent, que les tarifs appliqués par les vendeurs d’origine, Claudia Betzner, directeur général de la SIA. De quoi dynamiser les velléités d’Oracle a mettre la main sur un tel magot.

Le SIA s’est plaint de cette situation auprès d’Oracle dans un courrier daté de mai 2010. On peut notamment y lire que « le SIA estime que les changements des règles et les pratiques commerciales [d’Oracle] sont anti-concurrentielles et déloyales ». Des allégations qu’Oracle rejette en bloc.