SUSE lance le Service Pack 2 de son OS SLE 12

CloudLogicielsOpen SourceOSPoste de travailServeurs
ralf-flaxa-olaf-kirch-suse
2 2 Donnez votre avis

SUSE Linux Enterprise 12 Service Pack 2 est officiellement disponible. Il propose un nouveau kernel, ainsi que le support des serveurs ARM 64 bits. Une première sur le marché.

SUSE profite de sa conférence annuelle, la SUSECON 2016 de Washington, pour livrer le Service Pack 2 de son système d’exploitation SUSE Linux Enterprise 12.

Point intéressant, SLE 12 SP2 est décliné d’entrée de jeu dans une vaste gamme de produits de l’éditeur, et ce pour toutes les architectures processeur couvertes :

  • SUSE Linux Enterprise Server
  • SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications
  • SUSE Linux Enterprise Server for z Systems and LinuxONE
  • SUSE Linux Enterprise Server for POWER
  • SUSE Linux Enterprise Server for ARM
  • SUSE Linux Enterprise Server for Raspberry Pi
  • SUSE Linux Enterprise High Availability Extension + Geo Clustering
  • SUSE Linux Enterprise Desktop
  • SUSE Linux Enterprise Workstation Extension

La communauté openSUSE n’est pas restée inactive, puisqu’openSUSE Leap 42.2 sortira le 16 novembre, soit à peine plus d’une semaine après SLE 12 SP2.

Un Service Pack optionnel

Ralf Flaxa, président de l’ingénierie, et Olaf Kirch, vice-président SLE R&D, se sont penchés avec nous sur les nouveautés de ce SP2.

Le noyau Linux passe à la version 4.4. Ceux qui craignent de se retrouver face à des problèmes pourront opter pour la fonctionnalité permettant d’ignorer ce Service Pack. Grâce à elle, il est possible pour les retardataires de passer directement de SLE12 à son SP2, sans passer par le SP1… Ou, pour les prudents, de basculer directement du SP1 au futur SP3. Les entreprises pourront ainsi opter pour les moutures les plus stabilisées des services packs, reconnaissables à leurs numéros impairs (les SP pairs introduisent pour leur part de nouvelles fonctionnalités).

Les modules et Package Hub permettent de disposer de fonctionnalités avancées, sans qu’il soit nécessaire de modifier le cœur de l’OS. Package Hub regroupe un nombre croissant de packages proposés par la communauté et validés par SUSE. Côté modules, une nouvelle offre apparaît, dédiée au HPC. Sur le front du HPC, nous remarquons par ailleurs le support de l’architecture Omni-Path d’Intel.

Prise en charge des serveurs ARM 64 bits

Concernant le matériel, nous notons diverses améliorations pour les serveurs POWER, mais aussi l’entrée en lice du support des puces ARM 64 bits. C’est la première fois qu’un OS Linux commercial propose le support des serveurs ARM de nouvelle génération.

L’OS est même accessible sur le Raspberry Pi 3. « Ceci permettra d’attirer les développeurs », explique Ralf Flaxa. SUSE répond ainsi au manque d’offres serveur ARM en proposant aux développeurs de se faire les dents sur le Raspberry Pi, qui est à la fois largement disponible et très abordable. L’éditeur n’a pour le reste pas l’intention d’adresser le marché des objets connectés. Notre intervenant SUSE précise malgré tout que les équipements informatiques placés juste au-dessus de ces objets ne sont pas oubliés. Edge Computing et stations de base réseau pourraient donc être des cibles privilégiées du couple ARM+SUSE.

Et ce n’est pas tout. Le support de la mémoire persistante NVDIMM est accessible en version préliminaire. Il offre de disposer d’un espace de stockage non volatile à très haute vitesse, placé au plus près du processeur. Une avancée pour certains usages lourds, comme les bases de données in memory de grandes tailles.

Enfin, le traitement des paquets réseau en mode software-defined networking fait un bond en termes d’efficacité, avec des performances multipliées par 10. C’est la combinaison d’Open vSwitch et du Data Plane Development Kit (DPDK) qui permet une telle avancée.

SP3 : en bêta dès avril 2017 !

Le SP3 de SLE 12 sera moins impressionnant techniquement, puisqu’il sera chargé de consolider les fonctionnalités du SP2, sans changement de version du kernel Linux. Point intéressant, le support de la mémoire NVDIMM devrait sortir de sa phase expérimentale. La bêta publique du Service Pack 3 sera lancée en avril 2017, avec une finalisation prévue pour septembre et une sortie probable lors de la SUSECON 2017.

2018 sera une année spéciale pour SUSE, qui lancera une nouvelle version majeure de son OS, SLE 13.

À lire aussi :
Open Source : SUSE vise une croissance à deux chiffres
Stockage : SUSE enrichit son offre SDS avec openAttic
Open Source : SUSE, champion des partenariats


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur