Xojo 2016r1.1 amende ses outils de création d’applications web

DéveloppeursEditeurs de logicielsProjets
3 1 Donnez votre avis

La création et la compilation d’applications web seront plus rapides que précédemment avec Xojo 2016r1.1. Une version qui corrige également diverses sources de plantage dans l’IDE et le framework.

L’environnement de développement cross plate-forme Xojo passe en version 2016r1.1. Cette mouture ne corrige qu’un nombre limité de points (17 bugs) et n’apporte aucune nouveauté fonctionnelle.

Dans la pratique toutefois, les avancées de cette release 1.1 sont importantes. Le temps de compilation d’une application web est tout d’abord en nette baisse. Un utilisateur fait ainsi état d’une phase de compilation qui passe de 5 minutes à seulement 3 minutes pour un projet lourd. L’éditeur d’interfaces utilisateur lié aux applications web est lui aussi en progrès et devient plus fluide. En particulier en mode Retina/HiDPI.

Ce sont deux avancées bienvenues face à la version 2016r1 de cette offre, qui permettront de faciliter la mise au point (création et la compilation) de projets web.

Une offre qui gagne en stabilité

Quelques bugs particulièrement gênants sont également éliminés du framework. Le plug-in MySQL ne plante plus à la fermeture d’une base de données. Des crashs ont été éliminés dans la gestion des sockets réseau, du chiffrement, de la gestion des images et de certains éléments d’interface.

Enfin, l’environnement de développement se montrera lui aussi plus stable. Bref, la mise à jour vers cette version est vivement recommandée par les utilisateurs.

À lire aussi :
Programmation : Xojo passe au Retina / HiDPI
2015r4 : Xojo corrige ses bugs, en attendant 2016
Programmation : Xojo passe au 64 bits, au Raspberry Pi et à LLVM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur