Le compilateur de Xojo 2016r3 met le turbo

DéveloppeursEditeurs de logicielsProjets
2 1 Donnez votre avis

Basé sur LLVM, le compilateur de nouvelle génération de Xojo propose maintenant plusieurs niveaux d’optimisation.

Xojo vient de présenter une nouvelle version de son environnement de développement multiplateforme (Windows, OS X, Linux, iOS et web).

Xojo 2016r3 propose tout d’abord une version affinée de son compilateur de nouvelle génération. Ce dernier est actuellement employé pour générer le code ARM utilisé sous Linux et iOS, ainsi que le code x86 64 bits.

Des options permettent de définir le niveau d’optimisation de ce compilateur. Rappelons que le compilateur de nouvelle génération de Xojo, basé sur LLVM, permet de générer du code bien plus rapide que précédemment. Manquent toutefois encore à l’appel les possibilités de débogage avancées proposées par le précédent compilateur (qui demeure toujours accessible).

Autre avancée, la présence de SQLite 3.14.1, une mouture qui apporte l’extension FTS5, permettant d’apporter la recherche « plein texte » sur les bases de données. Une fonctionnalité qui devrait trouver de multiples applications pratiques.

90 bugs et améliorations

Les ingénieurs de Xojo ont fait progresser leur offre, en corrigeant 64 bugs et en améliorant 28 fonctionnalités existantes. De quoi stabiliser cette solution de développement, même si nous aurions aimé des avancées plus significatives sur le terrain des nouveautés introduites dans les récentes moutures de Xojo.

L’éditeur devrait probablement faire un train d’annonces début octobre, lors de sa conférence XDC 2106, qui se tiendra du 5 au 7 octobre à Houston (Texas).

À lire aussi :
Programmation : Xojo 2016r2 se concentre sur iOS et le HiDPI
Xojo 2016r1.1 amende ses outils de création d’applications web
Programmation : Xojo passe au Retina / HiDPI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur