Google unifie Drive, Gmail et Plus autour de 15 Go de stockage gratuit

Cloud
Quiz Google

L’espace de stockage partagé par Google Drive, GMail et Google+ passe de 5 à 15 Go gratuits. De quoi satisfaire les utilisateurs des Google Chromebooks ?

Google n’a pas attendu sa conférence développeurs Google I/O pour révéler une augmentation sensible – avec un facteur 3 – de la capacité offerte sur ses services unifiés de stockage et de partage de fichiers. ‘Unifiés’ car Google considère désormais cet espace de stockage comme un unique volume partagé par Drive, GMail et Google Plus.

15 Go gratuits et partagés

L’espace de stockage gratuit offert par Google Drive, GMail et Google+ passe donc de 5 Go (10 Go sur GMail) à 15 Go. Dans le même temps, les clients payants de Google Apps voient leur espace de stockage passer de 25 Go à 30 Go sur ces mêmes applications.

Par comparaison, Dropbox propose 2Go gratuits à ses abonnés, Apple iCloud, Amazon Cloud Storage et Box.net sont à 5 Go, et Microsoft SkyDrive à 7 Go.

Le service de stockage Google Drive dispose également de trois options payantes : 25 Go pour 2,49 dollars/mois (réservé à GMail), 100 Go pour 4,99 dollars/mois, et 200 Go pour 9,99 dollars/mois.

Google marque le coup

Google marque le coup face à ses concurrents – qui ne tarderons certainement pas à réagir et pour certains à s’aligner – avec cette augmentation du volume de stockage gratuit offert à ses utilisateurs. Il le fait car il en a les moyens, certes, ceci d’autant plus que l’usage des volumes augmentés est souvent marginal, ce qui donne à l’annonce une coloration très marketing.

C’est également une décision stratégique qui permet à Google de marquer un point face à ses concurrents. Opportune, Amazon est sous le feu de la rampe, Microsoft cherche à se faire de la place, DropBox prépare son IPO et Box veut suivre… plus tard.

Un espace Chromebook

Une autre motivation pourrait également guider Google : la sortie prochaine de son propre ordinateur portable Chromebook, le Pixel. En effet, le principe de ces ordinateurs est d’être connectés au web, ce qui permet d’en limiter le coût, en particulier des licences, via l’OS et le navigateur Chrome et l’accès aux applications Google Apps.

Un Chromebook reste un ordinateur portable, auquel l’espace de 5 Go offert gratuitement par Google (au-delà des 100 Go fournis gracieusement les deux premières années) ne rendait pas hommage. Traduction, les premiers utilisateurs de Chromebook critiquent le faible volume de stockage en ligne offert par Google, qui pour un usage plus professionnel les condamnait à basculer sur une offre payante Google Apps et Google Drive.

De quoi élargir également l’espace disponible pour les fichiers en provenance des devices qui embarquent Android…


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur