95 % des distributeurs de billets sont encore sous Windows XP

RégulationsSécurité

La plupart des distributeurs de billets seront bientôt frappés d’obsolescence suite à l’arrêt du support de Windows XP. La migration vers Windows 7 serait en cours. Mais celle-ci se révélera coûteuse. Le cycle de vie de Windows paraît, à ce jour, bien mal adapté aux contraintes de l’électronique embarquée.

Plus de 95 % des distributeurs de billets dans le monde utilisent aujourd’hui le système d’exploitation Windows XP, rapporte Businessweek dans un article daté de jeudi. Une situation d’autant plus ennuyeuse pour les banques que Microsoft stoppera le support de ce système d’exploitation le 8 avril prochain.

Certaines banques utilisent toutefois Windows XP Embedded, dont le support technique sera assuré jusqu’au 12 janvier 2016. D’autres ont signé des accords de support étendu avec Microsoft. Des agréments dont les coûts peuvent toutefois rapidement s’envoler.

À ce jour, l’industrie financière serait en pleine phase de bascule vers Windows 7. Une transition qui peut (aussi) avoir un prix assez élevé quand le hardware du distributeur doit être upgradé. Et cette bascule sera également difficile à rentabiliser, la fin du support de Windows 7 étant d’ores et déjà programmée pour le 14 janvier 2020.

Dure réalité : Windows n’est pas conçu pour durer

Cette nouvelle affaire montre encore une fois l’inadéquation entre le cycle de vie de Windows, tel que le pratique Microsoft à ce jour, et les exigences du monde de l’électronique embarquée. Certes le hardware des distributeurs de billets est plutôt bien protégé des attaques extérieures, et nécessite donc peu de mises à jour, mais cette barrière n’est pas infranchissable (voir à ce propos notre précédent article « Les distributeurs de billets piratés à l’aide d’une simple clé USB »).

Le problème devient plus épineux avec des produits connectés comme les compteurs intelligents, directement reliés au réseau et donc sensibles aux attaques et virus.

Nous nous étions posé la question dès 2011 (voir « TechDays 2011 : les offres embarquées de Microsoft devront encore convaincre ») : le fait de ne proposer que quinze années de support nous paraissait déjà peu compatible avec des OS destinés à être présents dans des compteurs intelligents qui seront installés pendant plusieurs décennies. La réponse à cette question n’a toujours pas été donnée par Microsoft.

Crédit photo : © Vladimir Wrangel – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Steve Ballmer et associés : les grands directeurs de Microsoft

De Windows 1 à Windows 8

De Windows 1 à Windows 8

Image 1 of 11

Paul ALLEN et Bill GATES à la création de Microsoft en 1975
Paul ALLEN et Bill GATES à la création de Microsoft en 1975 (c) Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur