9,6 millions de batteries Sony doivent être rappelées

Cloud

Le japonais Sony a révélé que le nombre des batteries à risque équipant des
ordinateurs portables en service s’élève à 9,6 millions. Il a révisé à la baisse
son objectif de bénéfice pour l’exercice en cours, mais ne semble pas avoir pris
la mesure du coût final de l’opération

L’année fiscale risque d’être difficile pour le japonais Sony.

Les retards de distribution sur la console de jeux PlayStation 3, et surtout la baisse du prix de la console au Japon – où Microsoft casse les prix de sa Xbox 360, qui n’y a pas rencontré le succès escompté, et où Nintendo va sortir prochainement la Wii, qui pourrait créer la surprise, plus innovante et moins cher – vont peser sur les résultats du groupe.

Il lui faudra aussi compter sur le rappel des batteries à risque qui empoisonnent le marché des ordinateurs portables. Sony a évalué le coût du rappel des batteries lithium-ion à 51 milliards de yens, soit environ 430 millions de dollars ! Ce coût n’aura pas d’effet sur les résultats du groupe, a affirmé un porte-parole du japonais. On a du mal à le croire.

D’abord parce que la somme n’est pas négligeable. Ensuite parce qu’avec les 90.000 batteries pour Vaio annoncées la veille, le total des batteries rappelées est porté à 9,6 millions. Et rien n’indique que ce chiffre soit définitif. D’ailleurs circule la rumeur selon laquelle Sony serait contraint de détruire l’intégralité de son stock, soit 43 millions de batteries?

Et il y a aussi une donnée qui n’a pas été intégrée par Sony, et qui doit encore être en cours d’évaluation, une provision pour d’éventuelles poursuites. Une absence qui est porteuse de lourdes menaces et qui en dit long sur la difficulté de Sony à évaluer le coût total de cette désastreuse opération liée à des batteries qui s’enflamment.

Sans oublier l’effet négatif sur l’image de la marque, impossible à évaluer a priori, mais qui pourrait être catastrophique en terme de parts de marché.

En attendant, Sony a révisé à la baisse ses objectifs de profits pour l’exercice en cours, qui sera clos en mars 2007, de -38 %, soit 80 milliards de yen (environ 670 millions de dollars).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur