Adobe adopte la gestion de droits (RMS) de Microsoft

Régulations

Adobe est le premier éditeur à adopter le système de gestion de droits -Rights Management System- du géant du logiciel

Si plusieurs acteurs majeurs des services et infrastructures ? dont Digex, EDS, GigaMedia Access, Reciprocal ou SyncCast – ont adopté la technologie de gestion des droits de Microsoft,

Rights Management System (RMS), aucun éditeur important de logiciels n’en avait encore annoncé le support. Ce sera fait cet été avec Adobe, qui a annoncé le support de RMS dans Acrobat, et qui rejoindra la seule application à ce jour réellement compatible avec RMS, Microsoft Office 2003. Mais, face à la frilosité concurrentielle des éditeurs vis-à-vis de Microsoft, le déploiement de Rights Management System pourrait prendre une route détournée, avec l’apport du développement d’un service tiers. En effet, Liquid Machine, un spécialiste de la sécurité, a annoncé le développement d’une API qui permettrait l’auto intégration de toute application dans Microsoft RMS. Et de citer la gestion de contenu Documentum, le CRM de Siebel, l’ERP de SAP, la gestion des ressources humaines de PeopleSoft, ainsi qu’AutoCAD d’Autodesk.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur