Adobe Flex 2 s’enrichit et cible Mac et Linux

Régulations

La plate-forme stratégique de développement Web 2.0 d’Adobe s’enrichit d’un
site de publication de composants Flex 2 et s’ouvre au développement sur le
Macintosh et à son affichage et sa compatibilité sous Linux

Certes, le potentiel commercial d’Adobe est désormais tourné vers l’énorme écosystème Windows, mais l’éditeur ne peut non plus oublier la plate-forme qui a fait son succès et continue de le plébisciter, Macintosh.

Cette démarche est d’autant plus importante que le marché migre vers le Web 2.0, un concept quelque peu touffu mais qu’Adobe traduit par une nouvelle solution de RIA (Rich Internet Applications) : Adobe Flex Builder 2.

L’extension au monde Macintosh ? encore en version bêta – de la plate-forme d’outils dédiés à la conception et au déploiement d’une nouvelle classe d’applications Internet riches (RIA) a en effet été présentée à la conférence des utilisateurs du salon Adobe MAX 2006.

Elle permet aux développeurs sur Macintosh de créer des applications web de nouvelle génération Web 2.0 à la mode Flash, focus de l’éditeur. Compatibles à la fois avec les processeurs Intel et PowerPC, les pré-versions de Flex Builder 2 pour Mac disposeront du module externe Flex Builder 2 Eclipse, aussi adapté au Mac.

L’annonce s’accompagne de la disponibilité de la version bêta publique de Flash Player 9 pour Linux, qui va permettre d’étendre la portée des applications Flex évoluées aux postes de travail sous Linux. L’association de Flex 2 SDK et de Flash Player 9 pour Linux constituera une plate-forme gratuite, annoncée exempte de problèmes de compatibilité et dédiée au développement d’applications Internet riches.

Avec la mise à niveau de son Flex 2 SDK gratuit et qui sera disponible en janvier, comprenant une version ‘Debug’ de Flash Player pour Linux, Adobe permettra de développer, déboguer et déployer des applications basées sur Flex entièrement sous Linux.

Parallèlement, Adobe annonce la mise en ligne de Flex Component Exchange ( www.adobe.com/exchange ) un portail collaboratif pour la publication et l’accès à des composants prêts à l’emploi pour Adobe Flex 2. Ces composants – réservés à l’interface utilisateur, aux données, à la sécurité, etc. – permettent d’accélérer le développement des applications.

Nous sommes bien partis pour atteindre un million de développeurs Flex. En étendant la compatibilité aux plates-formes Mac et Linux, Adobe met un point d’honneur à aider les développeurs du monde entier à prendre part à la prochaine vague de développement d’applications web“, précise Jeff Whatcott, senior director of Product Marketing Entreprise & Developer Busines Unit d’Adobe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur