ADSL 2+ : Free pousse les très hauts débits: 16 Mb/s

Régulations

A peine le débit de 8 Mbits/s vient-il d’entrer au catalogue de Free et déjà une offre commerciale à 16 Mbits/s est annoncée, pour la fin de l’année. Son prix resterait à moins de 30 euros…

Free met la barre très haut pour son offre ADSL2: à 16 Mbits/s. Sa nouvelle offre est annoncée comme “disponible” dans le magazine Science et Vie Micro, ce 20 octobre, à un tarif d’abonnement mensuel inchangé de 29,99 euros! Cette offre s’appuie sur l’ADSL 2+, cette nouvelle génération ADSL qui permet d’atteindre des débits de 16 à 25 Mbit/s en réception (selon la proximité des concentrateurs de dégroupage) et 1 Mbit/s en émission. Débits théoriques ou réels… donc, selon la distance réelle entre le commutateur DSLAM de dégroupage et le poste de l’abonné. Bien évidemment les heureux bénéficiares de tels débits doivent résider sur des zones dégroupées, et à moins de 2 km du central de dégroupage. Sont concernées les villes suivantes: Paris et une partie de sa banlieue, Lyon, Marseille, Strasbourg et Metz. Progressivement, l’offre sera étendue à d’autres villes. Le FAI, filiale du groupe Iliad, ne lésine pas sur les moyens pour préserver son image de fournisseur de très haut débits à bon prix. Le groupe déclare avoir investi 70 millions d’euros dans ce nouveau palier de très hauts débits que l’on disait, il y a peu encore, inatteignable avec le câblage cuivre en paires torsadées.

Une mise à jour indispensable : la V4 Les abonnés doivent toutefois se mettre à jour s’agissant de leur boîtier de connexion: le modèle Freebox V4, livré depuis la rentrée seulement, est indispensable à l’ADSL 2+ (La V4 se reconnaît par la référence “ADSL04” inscrite sur l’étiquette du code barre collée au dos du boîtier -explique le magazine SVM. “Elle se distingue également des précédentes versions par la présence d’un port USB supplémentaire dit “maître”, récemment ajouté, mais non indispensable au fonctionnement de l’ADSL 2+”). Cette version 4 est disponible pour les nouveaux abonnés Free depuis septembre denier. Un jour après cette annonce, France Télécom a annoncé le lancement d’une offre similaire pour décembre à Paris permettant un débit maximum de 18 Mb/s (voir notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur