ADSL: la couverture avance -dixit France Télécom

Régulations

France Télécom annonce qu’il couvrira 79% de la population en haut débit avant la fin 2003 contre 74% il y a un an

Il y a six mois, France Télécom faisait la promesse de proposer le haut-débit via l’ADSL

“à tous les Français”. Aujourd’hui, l’opérateur fait un premier bilan, qu’il juge “probant”. Le groupe annonce que 4.500 nouvelles communes sont ouvertes à l’ADSL depuis six mois, ce qui porterait le taux de couverture à 79% contre 74% un an plus tôt. France Télécom s’est engagé à atteindre les 90% en 2005. “Nous avons dit que tous les répartiteurs de plus de 1.000 lignes seraient équipés avant fin 2005. Pour 2003, nous sommes en avance sur nos prévisions”, déclare Jean-Philippe Vanot, directeur exécutif réseaux et opérateurs. “Nous serons à 90% de couverture en 2005 et aucun département ne sera en dessous de 50% en 2004, ce qui signifie que nous avons un an d’avance sur ce point”, a-t-il ajouté. Mais qu’en est-il pour de nombreuses régions isolées, ou délaissées? Le plan de France Télécom n’avance pas assez vite. Par ailleurs, la concurrence estime que, sur les zones défavorisées, c’est à l’opérateur historique de remplir une mission de service public. Pour améliorer la situation, l’opérateur propose des accès alternatifs à partir de liaisons sans fil Wi-Fi et du satellite. Mais il s’agit encore d’expérimentations. Et seulement cinq communes seraient concernées…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur