Alcatel-Lucent se retire des Bourses suisse, d'Amsterdam et de Bruxelles

Cloud

Peu rentables, ces cotations sont trop coûteuses

Chez Alcatel-Lucent, la recherche d’économies touche tous les postes. On apprend en effet par voie de communiqué que l’équipementier télécoms a demandé le retrait de sa cotation des Bourses de la Suisse, d’Amsterdam et de Bruxelles.

En cause : des coûts trop importants et des volumes de transactions trop faibles. “Les faibles volumes de transactions des actions Alcatel-Lucent par rapport au volume total des transactions au niveau mondial” et “les coûts disproportionnés du maintien de la cotation” par rapport au bénéfice obtenu pour la société et ses actionnaires, justifient cette décision explique le groupe franco-américain. Ce retrait devrait intervenir d’ici la fin du mois de février 2009.

Rappelons que la nouvelle direction d’Alcatel-Lucent cherche à économiser 750 millions d’euros dans les 12 mois à venir. Deux tiers de ces coupes seront réalisés dans l’opérationnel et la recherche. 1.000 postes supplémentaires de managers seront supprimés.

Pour rappel, ces 1.000 suppressions de postes de managers s’ajoutent aux 12.500 suppressions déjà annoncées il y a quelques mois, dans un plan de réduction des coûts de 1,7 milliard porté à 2,1 milliards, dont l’application est en cours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur