AMD : rien ne va plus !

Cloud

Sixième perte trimestrielle consécutive pour le concurrent d’Intel

Pour le sixième trimestre consécutif, Advanced Micro Devices (AMD) est dans le rouge. Alors qu’Intel a publié des résultats record, son concurrent ne parvient toujours pas à sortir la tête hors de l’eau même si il réduit son déficit sur un an.

Au premier trimestre, la perte atteint 358 millions de dollars contre une perte de 611 millions il y a un an. Les analystes s’attendaient au pire, ils ont été un peu rassurés.

Le chiffre d’affaires a néanmoins progressé de 22% à 1,51 milliard de dollars. Mais c’est surtout 15% de moins qu’au quatrième trimestre 2007.

En avril dernier, le groupe avait déjà prévenu que ses résultats seraient inférieurs aux attentes.

Le groupe californien souffre de deux maux. La morosité de l’économie américaine qui entraînerait une baisse de la consommation (Intel, IBM et Google ne sont pourtant pas touchés) et le renforcement de la domination d’Intel dont la part de marché dépasse désormais les 80%.

Pour redresser ses comptes, AMD a annoncé la suppression de 10% de ses effectifs, soit 1.640 postes. le plan social sera effectif d’ici la fin du troisième trimestre. On ne connaît pas les sites concernés.

Le fondeur justifie cette réduction de voilure en raison “des conditions de marché incertaines”.

Le groupe de Sunnyvale en Californie a prévenu que ses ventes devraient continuer à décroître séquentiellement au deuxième trimestre, mais sans excéder la baisse saisonnière normale à cette période de l’exercice. “La faiblesse saisonnière de l’activité au premier trimestre a été amplifiée par un environnement économique difficile pour les consommateurs et par des ventes plus faibles qu’attendu pour nos produits d’ancienne génération“, a commenté le directeur financier Robert Rivet, cité dans le communiqué.

AMD dit toujours viser l’équilibre pour le deuxième semestre de son exercice.

En 2007, le groupe a fait état d’une perte de 3,37 milliards de dollars. Son action a perdu les deux tiers de sa valeur en un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur