Apple prend la voix de Siri et attrape les puces d'Intrinsity

Cloud

Apple acquiert coup sur coup deux start-ups : Siri, un assistant vocal, et Intrinsity, spécialiste du design des puces mobiles.

Fort de ses bons chiffres, Apple a tout à fait les moyens d’élargir son périmètre. Et il le prouve. C’est presqu’un coup double réalisé par la firme ces derniers jours avec deux rachats. D’un côté, Siri, un assistant de recherche vocale et de l’autre, Intrinsity, un spécialiste texan de la conception de design basse consommation pour des processeurs basés sur l’architecture ARM (Advanced Risc Machine). D’autant plus qu’avec ce rachat, la marque à la pomme a encore consolidé son assise sur le marché des processeurs mobiles. En effet, il y a deux ans, elle avait déjà acquis la californienne Palo Alto Semiconducteur, un développeur de puces basse consommation basées sur la technologie Power d’IBM. La marque a d’ailleurs présenté son propre processeur mobile lors du lancement de l’iPad Apple A4.

Apple prend ses aises mais Google et Agnilux ne sont pas si loin

Quant au rachat de la start-up californienne Siri, il permet à Apple de disposer d’un outil de recherche vocale efficace. L’application du même nom que la start-up est un « assistant personnel virtuel», « la manière la plus simple pour que les choses soient faites ». Elle fonctionne d’après des recherches vocales. L’utilisateur de Siri n’a plus qu’à lui poser des questions : « Est-ce qu’il va pleuvoir aujourd’hui », « trouve-moi un restaurant italien »… Après une recherche sur Internet, les réponses de Siri s’affichent.

Discret lors de ces rachats, Apple n’a pas communiqué le montant de ces transactions. Et les rumeurs vont bon train. Pour Tom Halfhill, analyste chez Microprocessor Report, la firme de Cupertino aurait dépensé 121 millions de dollars pour Intrinsity. Le prix de Siri n’est pas davantage connu. Selon les analystes, le montant de ce rachat pourrait aller jusqu’à 200 millions de dollars.

Avec ces acquisitions, Apple prend ses aises sur le marché de l’informatique nomade quoique Google ne soit pas loin non plus… En effet, il vient de racheter Agnilux, une jeune société fondée par des ingénieurs de PA Semi qui avaient choisi de ne pas rester dans l’entreprise lors de son acquisition par la pomme en 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur