Apple WWDC: Steve Jobs détaille son ‘iCloud’, iOS 5 et Mac OS X Lion

Cloud

Une ‘standing ovation’ historique pour Steve Jobs, mythique fondateur d’Apple, qui a tenu à présenter lui -même « son » innovation ‘iCloud’ mais également d’autres nouveautés marquant un nouveau tournant pour la marque à la pomme

iCloud, solution de stockage, gratuite et automatisée

iCloud est certainement une petite révolution : c’est la possibilité de stockage , gratuite , jusqu’à 5 Go
« Certains disent déjà ! c’est un « hard disk » dans les étoiles.  C’est plus que cela ; c’est le stockage de tout contenu , complétement intégré dans vos applications et tranférable sur tous vos équipements« , insiste Steve Jobs -qui pousse ainsi directement la complémentarité et la synchronisation entre smartphone, tablette, Macintosh et/ou un PC.  Et donc, on peut vivre dans l’univers Apple, et uniquement dans l’univers Apple…
« ‘Je peux stocker vers le ‘cloud’ depuis mon iPhone, et automatiquement publié via le cloud, tout contenu ainsi poussé vers mes autres équipements -iPad, iMac ou même PC« .
« Et pas de pub! » a rajouté Steve Jobs avec un rusé sourire.
Jusqu’ici Apple proposait un service peu intégré, Mobile-me, lancé il y a trois ans, et qui coûtait 99 dollars par an. Voici donc la relève assurée.

Avec iCloud, au moins trois nouvelles applications font leur apparition :
. sur  l’Apple Store: tout achat de contenu (musique, vidéo, applications, jeux…) peut être automatiquement « poussé » vers tous ses équipements , sans coût supplémentaire
. iBook : idem, transfert gratuit;
. back-up to the cloud: une sauvegarde automatique quotidienne peut être programmée, accès via Wifi.

A noter en outre,  « documents in the cloud‘ : tout document -pages textes avec images,  tableaux de chiffres,  notes… Et cela, donc, depuis son iPad vers son iPhone (téléchargement en tâche de fond de son iPhone); possibilité d’éditer, mettre en forme ; et ensuite transfert automatique, via le cloud, vers son iPad ou autre iPhone.

Des interfaces API spécifiques ‘cloud storage’ vont être accessibles aux développeurs, notamment pour ouvrir encore plus l’iCloud.

. application ‘Photo stream’, sur l’iPad ;

Apple  photo stream
Apple Photo stream via iCloud

on pousse les contenus vers l’iCloud, on fait ses modifications dans la journée à partir de son iPhone  et on voit, immédiatement ou plus tard, en pleine page le résultat sur un iPad ; cette fonction est applicable sur Apple TV. C’est gratuit, jusqu’à 1000 photos, sur 30 jours.

iTunes : fonctionne bien sûr sur l’iCloud, gratuitement, en qualité de son à 256 kbps AAC, et jusqu’à 5 Go volume de stockage. Le prix de l’abonnement est de 24,99 dollars par an (contre 50 dollars sur Amazon -le concurrent directement visé!).
Cette offre qui va tirer les fans Apple sur un petit nuage, et pour longtemps, n’est donc pas comme on l’a dit, à tort prématurément, une nouvelle proposition de service de musique en ligne. C’est une extension de l’univers de la Pomme, pour l’univers de la Pomme, qui peut se suffire à  lui-même. C’est une approche très pragmatique et efficace de ce que promet le ‘cloud’.

Apple, un datacenter en construction en Caroline du Nord
Apple, un datacenter en construction en Caroline du Nord

Enfin pour l’infrastructure de l’iCloud, Steve Jobs se veut rassurant: il s’est affiché avec la photo d’un gigantesque chantier, celui d’un datacenter en cours de construction en Caroline du Nord.

____
(mise à jour 13h)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT