Avec Nokia, Flash renforce sa présence dans les mobiles

Régulations

La célèbre technologie de Macromedia sera intégrée à de nombreux combinés, grâce à un accord avec Nokia

Petit à petit, tout l’univers du PC migre vers les mobiles: images, vidéos, musique, Web… Rien d’étonnant alors de voir débarquer le célèbre plug-in Flash, qui fait les beaux jours d’Internet, sur les mobiles.

Macromedia, comme de nombreux acteurs du monde PC, cherche à s’ouvrir un nouveau marché avec la mobilité. En juin 2004, l’éditeur lançait FlashLite 1.0 , son lecteur média des fichiers Flash pour les téléphones mobiles (voir notre article). Aujourd’hui, l’américain renforce sa position en signant un accord avec Nokia, premier fabricant mondial de mobiles. Cet accord de licence vise à intégrer la technologie Flash dans la plate-forme de développement de la série 60 (smartphones). Et “donnera au 1,8 million de développeurs Nokia et à plus d’un million de développeurs Flash de nouvelles opportunités de créer des contenus et des applications Flash pour mobiles dans le monde entier. Il permettra également aux opérateurs de développer rapidement et à moindre coût des services novateurs pour leurs abonnés utilisant des téléphones basés sur la série 60”, peut-on lire dans le communiqué. Le partenariat va donner un coup de fouet à la stratégie mobile de Macromedia: “Nous sommes impatients de collaborer avec Nokia pour accélérer l’évolution de l’expérience utilisateur sur mobiles”, précise Al Ramadan, vice-président exécutif et directeur général de la division Mobiles et périphériques de Macromedia. Car si l’accord a été signé avec Nokia, il permet à Macromedia d’être présent dans les combinés de nombreux autres fabricants. La plate-forme de la série 60, développée autour de Symbian, est exploitée par les principaux constructeurs de téléphones mobiles tels que Lenovo, LG Electronics, Nokia, Panasonic, Samsung, Sendo et Siemens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur