Ballmer pète les plombs: ‘Je veux tuer Google’

Régulations

En apprenant le départ de Mark Lucovsky pour Google, le patron de Microsoft est entré dans une rage violente. Et a fait une promesse solennelle: “tuer Google”!

On savait les relations entre Google et Microsoft plus que tendues. Mais les révélations faites par le moteur à la cour en charge du procès qui l’oppose à Microsoft, pour recrutement abusif (la désormais célèbre affaire Kai-Fu Lee) dépasse tout ce qu’on pouvait imaginer.

Selon ce document, Steve Ballmer serait entré dans une rage folle à l’annonce du départ de Mark Lucovsky pour Google, en 2004. “En pleine conversation, il m’a brusquement coupé pour me demander ‘Dites moi seulement que ce n’est pas Google !'”, confie Mark Lucovsky, ancien ingénieur pour Microsoft, en parlant de l’annonce de son départ. Le p-dg aurait été jusqu’à en balancer sa chaise, raconte-t-il, “avant d’entamer une tirade contre Eric Schmidt, président de Google”. Les propos attribués à Ballmer sont haut en couleurs… ” Putain, je vais enterrer ce mec. Je l’ai déjà fait et je le referai. Putain, je vais tuer Google”. (“I’m going to fucking kill Google“). Evidemment, Steve Ballmer dément. Pour lui, s’il confirme avoir fait pression sur Lucovsky, il n’a pas prononcé pareil discours. L’homme a jugé ces propos rapportés comme une “grossière exagération” de ce qui s’est réellement passé, avouant seulement avoir “vivement conseiller à Mark de changer d’avis”. Evidemment. On imagine mal les deux hommes se rencontrer… L’affaire pourrait se terminer en bataille de chaises! En tout cas, ce n’est pas la première fois que Ballmer pète les plombs. Il y a un an, il s’en prenait à Apple, qualifiant les utilisateurs de l’iPod de “voleurs”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur