Bill Gates est fait Chevalier de l’Empire britannique

Régulations

Décernée pour sa “contribution à l’entreprise, au bénévolat et à l’éducation” cette distinction est une belle réussite pour un homme et une firme qui longtemps ignorèrent le décalage Nord Sud

Les distinctions pleuvent sur Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft. Après avoir été nommé “patron le plus respecté au monde”, l’homme de 48 ans va être fait chevalier de l’Empire britannique à titre honorifique pour

“contribution exceptionnelle à l’entreprise, à l’emploi, à l’éducation et au bénévolat”. L’Etat britannique n’a pas de mots assez doux pour l’homme le plus riche du monde: “Il a également contribué de façon importante à réduire la pauvreté dans certaines parties du Commonwealth ainsi que dans des pays en voie de développement”, poursuit le Foreign Office. Saint Bill, priez pour nous! Rappelons néanmoins que le désormais Chevalier s’est récemment penché sur la misère de la planète et que les actions caritatives de Microsoft sont maintenant publiques… “Il est l’un des dirigeants mondiaux du secteur économique les plus importants de son époque”, explique Jack Straw, le ministre des Affaires étrangères. “La technologie de Microsoft a transformé les pratiques des entreprises et sa compagnie a eu un impact profond sur l’économie britannique, employant 2.000 personnes et contribuant au développement du secteur informatique”. Un porte-parole de Microsoft a assuré que Bill Gates était “absolument ravi de se voir accorder un titre honorifique par la reine” Elizabeth II d’Angleterre. Mais malgré ce titre de noblesse qui lui sera décerné, Bill Gates ne pourra pas s’appeler “sir” Gates car il n’est pas citoyen britannique. Il pourra néanmoins attacher à son nom les initiales KBE qui signifient “Knight Commander of the British Empire” (chevalier commandeur de l’empire britannique). Une générosité limitée

Bill Gates est l’homme le plus riche de la planète avec un patrimoine évalué à 46 milliards de dollars. Mais ses enfants n’en profiteront pas. En tout cas, pas complètement.

Dans une interview au quotidien Metro, le co-fondateur de Microsoft explique qu’il ne léguera “que” dix millions de dollars à ses enfants. “Je ne pense pas que ce serait bien que mes enfants démarrent avec beaucoup d’argent”, explique Bill. “La vie et le potentiel d’un enfant doivent être les mêmes, quel que soit l’endroit où il vit”, poursuit-il. Bill Gates est-il la réincarnation du Che?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur