Bourse : Business Objects rassure le marché

Cloud

Paradoxe, la flambée du baril de brut profite aux valeurs pétrolières, qui entraînent le marché à la hausse des deux côtés de l’Atlantique

Profitant du bond des valeurs pétrolières, qui profitent de la hausse du cours du pétrole, la

Bourse de Paris termine ce jeudi 29 juillet sur une nette progression. Le CAC40 gagne 1,90% à 3.643,79 points. Même parcours pour la Bourse de New York, qui clôture à la hausse. Le Dow Jones gagne 0,12% à 10.129,24 points, et le Nasdaq des valeurs technologiques prend 1,23% à 1.881,06 points. Le dollar reste bien orienté et progresse lentement, 1,2030 dollar pour 1 euro à Wall Street, où le baril de pétrole brut léger est repassé sous la barre des 43 dollars à 42,75 dollars sur le Nymex. Les résultats trimestriels de Business Objects sont rassurants, avec un chiffre d’affaires à 222,2 millions de dollars, qui bondit de 72,2%, et un bénéfice net en léger retrait de 0,3% à 11,49 millions. Les investisseurs s’attendaient à pire, et le titre gagne 10,48%. Alcatel termine en hausse de 0,45% sur un résultat trimestriel supérieur aux attentes et qui repasse en positif, malgré que le chiffre d’affaires est inférieur aux attentes. Lagardère, dont le chiffre d’affaires progresse de 7,7% à 6,25 milliards d’euros, gagne 0,45% à la veille du rendu de la décision de la Commission européenne sur la cession d’Editis. Vivendi Universal progresse de 1,16% malgré la baisse de 8% à 11,39 milliards d’euros de son chiffre d’affaires semestriel, sachant qu’à taux de change constant, ce dernier aurait progressé de 6%! Bénéfice net en progression de 26,9% à 35,8 millions d’euros pour Dassault Systèmes au deuxième semestre. Le chiffre d’affaires de l’éditeur de logiciels de conception progresse de 6,1% à 192,5 millions d’euros, et le titre gagne 1,58%. Le groupe de services informatiques Electronic Data Systems (EDS) progresse de 6,77% après la publication d’un bénéfice trimestriel en forte hausse, qui passe de 88 à 270 millions de dollars grâce à la cession de sa filiale UGS PLM. Le chiffre d’affaires du groupe progresse de 3,5% à 5,24 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur