Bourse: hésitations et… prises de bénéfices

Cloud

Après l’effet ‘Fed’ du taux 0, les places boursières hésitent et retombent légèrement. Prises de bénéfices? Pas uniquement…

La Bourse de New York a terminé en baisse ce mercredi 17 décembre, suite à des prises de bénéfices prévisibles de la part des gros insvestisseurs institutionnels, après la forte progression de la veille.

Durant toute la journée, les marchés ont hésité.

A Wall Street, le Dow Jones a cédé 100 points, soit -1,12% à 8.824,34 points, et le Nasdaq des valeurs technologiques a réculé lui aussi, lâchant 11 points à 1.579,31 points, soit un recul de -0,67%.

L’annonce surprise, historiquement jamais vue, hier, d’une mise à 0 ou presque des taux de la Réserve fédérale a suscité des commentaires d’analystes assez contradictoires. Certains craignent que l’argent redevenant très fluide soit facteur d’inflation.

Mais il est clair que l’essentiel de la baisse de ce jour est dû aux prises de bénéfices.

Certes, il faut mentionner quelques mauvais indices ou mauvais résultats qui expliquent aussi la défiance des places boursières à la veille des fêtes.

Ainsi pour son 4è trimestre médiocre, la banque d’affaires Morgan Stanley a offert “une bonne excuse pour prendre des bénéfices” dès l’ouverture -constate un expert.

“(…) Il n’y a rien véritablement de concret sur quoi prendre des positions en ce moment”, observe un autre.

Cette indécision pourrait perdurer jusqu’au Nouvel an.

Au chapitre des mauvais indices: les Etats-Unis publient un déficit des comptes courants au troisième trimestre à 174,1 milliards de dollars. Ce qui signifie un alourdissement de l’endettement… facteur de récession.

Cependant, les valeurs financières, hésitantes, ont finalement terminé en hausse.

Côté énergie, les prix du pétrole brut ont continué de plonger, passant sous 40 dollars à New York. L’annonce d’une baisse record de production par l’OPEP n’y a rien fait.

A noter qu’Apple a dégringolé de -6,55% à 89,03 dollars suite à l’annonce que Steve Jobs ne se rendrait pas au Salon MacWorld. Au passage, nouvelles spéculations sur son état de santé.

Le groupe de grands magasins Macy’s a bondi de 18,18% à 10,01 dollars, après avoir annoncé un accord de refinancement avec des banques.

Le dollar a continué de perdre du terrain face au yen et à l’euro : presque 1,45 dollar pour un euro.

En Europe, malgré un sursaut final, la consolidation l’a emporté. Francfort a cédé -0,45%, Zurich -0,35%, Amsterdam -0,2%.

A l’inverse, Londres a gagné +0,35%. Milan et Madrid sont tout juste rester en positif à +0,3%.

A Paris, à la clôture de séance, le score était négatif : le CAC 40 a terminé à -0,3% à 3.241,92 points -exactement comme en début de journée.

A noter l’effondrement de BNP-Paribas à -17,25%, après l’annonce de pertes de 710 millions d’euros pour ses activités de marché.

A lui seul, ce décrochage du groupe bancaire a mis le CAC 40 dans le rouge. [Faute de quoi, il aurait été à +0,5%]

Schneider Electric gagne +2,92%, confirmant sa remontée depuis début décembre.

Thales a gagné +1,48% à 28,85 euros. Selon le quotidien Libération, l’accord de cession des 20,8% restants d’Alcatel-Lucent dans Thales à Dassault Aviation serait “ficelé”. Il ne resterait plus que la question du management de Thales – objet de discussions entre Dassault et l’Etat qui détient 26,55% de Thales.

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques” du CAC 40), ce 17 décembre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 16 décembre (en pourcentage): . en hausse: INGENICO 10.770 +4.56%

GFI 2.370 +0.85%

FRANCE TELECOM 19.750 +0.71%

ATOS ORIGIN 17.670 +0.45%

. en baisse

SOPRA GROUP 24.630(c) -0.28%

CAP GEMINI 26.015(c) -1.08%

ILIAD ( FREE ) 60.305(c) -1.12%

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.630 -1.50%

GEMALTO 17.86(c) -2.08%

DASSAULT SYSTEMES 29.985(c) -2.93%

ALTEN 17.140 -3.16%

GROUPE STERIA 7.860(c) -3.44%

STMICROELECTRONICS 4.820(c) -3.98%

ALCATEL-LUCENT 1.617 -4.88%

SOITEC SILICON 3.240(c) -5.81%

Sources: Reuter, AFP, AOF, Boursorama / Agence de Presse Magazine Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur