Bourse : le bond d’HP profite aux technos

Cloud

Les marchés boursiers ont continué de profiter de la bonne tenue des valeurs technologiques, qui ont tiré profit des résultats de Hewlett-Packard. Mais leur marge d’évolution se réduit sensiblement avec le recul des pétrolières et s’annonce indécise

Hewlett-Packard a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, révisé ses objectifs à la hausse, et annoncé un plan de rachat d’actions pour 6 milliards de dollars. Le titre a bondi de plus de 4 % à Wall Street et entraîné les valeurs technologiques dans son sillage, avant de terminer la séance sur une hausse plus modérée de 2,09 %.

Les investisseurs vont maintenant porter leur regard sur

Dell, qui a bien négocié le retour de millions de batteries de portables potentiellement défectueuses, mais publiera ses résultats trimestriels dans la soirée. Le titre a gagné 0,31 % à la clôture, mais depuis plongé de -5,5 % sur les transactions en ligne.

Paradoxe du marché, nous évoquons depuis quelques jours les risques de tensions sur les valeurs des semi-conducteurs, accentués par la prudence de l’équipementier Applied Materials, dont cependant le titre a progressé de 0,64 %. Mais les valeurs américaines du secteur continuent de se redresser. Soitec a su en tirer profit, le titre a gagné 5,31 % au cours de cette séance, et plus de 13 % sur les trois dernières séances. STMicroelectronics a suivi et gagné 2,57 %. Alcatel a progressé de 1,58 %.

A Wall Street, AMD, le challenger d’Intel, a confirmé le retour de confiance des marchés pour les valeurs technologiques et profité du relèvement de la recommandation de Citigroup pour bondir de plus de 7 %.

La Bourse de Paris a résisté à la pression des valeurs pétrolières, en particulier Total, qui reculent avec les cours du pétrole, et après avoir évoluée dans le rouge s’est redressée avant la clôture. Le CAC 40 a terminé sur une hausse de 0,15 % à 5.144,84 points.

A l’image des places boursières européennes, la Bourse de New York a clôturé sur une hausse symbolique, la bonne tenue des technos n’ayant pas suffi à maintenir le rythme imprimé depuis le début de la semaine. Le Dow Jones a progressé de 0,07 % à 11.334,96 points et le Nasdaq de 0,38 % à 2.157,61 points.

Après avoir, pour la troisième séance consécutive, perdu du terrain, le dollar a fini par se reprendre légèrement, à 1,2825 dollar pour 1 euro. La publication de l’indice d’activité de la Réserve fédérale de Philadelphie en nette hausse, à 18,5 en août contre 6,0 en juillet, l’a aidé à sortir de la spirale baissière.

Le cours du pétrole au Nymex s’est placé à proximité de la barre des 70 dollars, à 70,06 dollars le baril de brut léger.

Business Objects 3,65 %, Dassault Systèmes 3,24 %, Oberthur CS 2,63 %, Alten 2,30 %, Atos Origin 2,27 %, Capgemini 1,98 %, Steria 1,59 %, Thomson 1,54 %, UbiSoft 1,43 %, Iliad 0,98 %, GFI Informatique 0,78 %, France Telecom 0,61 %. Gemalto recule de -0,11 %, Sopra Group -0,19 %, EADS -1,14 %.

A Wall Street, Red Hat a progressé de 11,54 %, eBay 7,16 %, Amazon.com 4,08 %, Yahoo 1,83 %, Oracle 1,74 %, IBM 0,35 %, Adobe 0,06 %, et Microsoft stable.

A la baisse, Sun -2,07 %, Qualcomm -1,67 %, Cisco -1,18 %, Symantec -0,93 %, Apple -0,57 %, Google -0,50 %, Intel -0,27 %, Electronic Arts -0,10 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur