Bourse : le crash d’un petit avion sème la panique à Wall Street

Cloud

Les valeurs technologiques ont pris la tête des marchés européens, à la
hausse, avant de se replier sous l’impulsion de leurs homologues américaines.
L’actualité du jour a été dominée aux US par le ‘crash’ d’un petit avion sur
Manahattan. En Europe, par les bons chiffres de Sony Ericsson

Anecdotique mais révélatrice de la paranoïa qui ne quitte plus l’Amérique, Wall Street a connu un moment d’inquiétude qui a fait plonger ses indices aprés l’annonce du crash d’un petit avion sur un immeuble résidentiel de Manhattan.

Appuyée par la chute du pétrole, la hausse du dollar, ainsi, que les bons résultats de Sony Ericsson, la Bourse de Paris a redressé la barre en cours de séance pour terminer sur une hausse symbolique du CAC40 de 0,06 % à 5.313,72 points.

Les banques centrales américaines expriment une nouvelle fois leur inquiétude sur l’inflation, et la Bourse de New York se replie. Le Dow Jones a reculé de -0,13 % à 11.852,13 points et le Nasdaq de -0,31 % à 2.308,27 points.

Le dollar continue de se raffermir, à 1,2519 dollar pour 1 euro. a l’inverse, le cours du pétrole continue de reculer, à 57,38 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Les résultats de Sony Ericsson, mais aussi la rumeur du rachat de Deutsche Telekom par BT (British Telecom) et un fonds de capital investissement, ont entraîné les valeurs télécoms à la hausse. France Télécom a progressé de 0,86 %.

Alcatel a signé un accord global avec Vodafone sur l’ensemble de ses gammes de produits et services, le titre a progressé de 0,75 %.

STMicroelectronics a progressé de 2,22 %, Sopra Group 0,80 %, UbiSoft 0,69 %, Thomson 0,63 %, EADS 0,62 %, Vivendi 0,46 %, Capgemini 0,25 %, Oberthur CS 0,21 %.

Dassault Systèmes a reculé de -0,05 %, Altran -0,31 %, GFI Informatique -0,71 %, Iliad -1,14 %, Gemplus -1,50 %, Steria -1,52 %, Soitec -1,62 %, Atos Origin -2,27 %, Infogrames -2,33 %, Gemalto -2,44 %, Alten – 3,05 %.

A Wall Street, soumis à la pression de l’enquête de la SEC sur d’éventuelles irrégularités sur les attributions de stocks-options, même s’il a pris la tête d u groupe après la mise en place de ce projet, George Samenuk, président de l’éditeur de solutions antivirales McAfee a été contraint à la démission. Le titre en a profité pour bondir de 3,30 %.

A l’inverse, mais pour le même motif, le groupe de médias en ligne CNet a plongé de -7,68 % après la démission de son CEO et co-fondateur Shelby Bonnie.

Symantec a progressé de 2,21 %, Amazon.com 0,89 %, Cisco 0,25 %, Applied Materials 0,22 %, Sun 0,20 %. Intel et IBM sont restés stables.

Google a reculé de -0,05 %, HP -0,16 %, Microsoft -0,54 %, Electronic Arts -0,69 %, Apple -0,79 %, Oracle -0,85 %, Yahoo -0,94 %, eBay -1,62 %, Adobe -1,72 %, Dell -2,34 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur