Bourse: le Nasdaq au plus haut depuis 3 ans et demi

Cloud

Aux USA, le projet de megafusion entre Veritas et Symantec fait plonger ce dernier de plus de 16%

Le CAC 40, qui a ouvert en hausse de 0,57%, a fini sur un gain de 0,22% à 3814,39 points. L’annonce d’un déficit commercial américain qui s’est creusé dans de plus larges proportions que prévu en octobre pour atteindre le record de 55,5 milliards de dollars a plombé le dollar qui a plongé contre l’euro. La monnaie européenne est remontée au-dessus de 1,33 dollar pour revenir autour de 1,3277 en fin d’après-midi.

Toutefois, les marchés européens ont ignoré ce nouvel accès de faiblesse du billet vert et trouvé un soutien dans la fermeté de New York, ceci en raison d’une information du New York Times selon laquelle Veritas serait bientôt racheté par Symantec (voir notre article). Le secteur des télécoms a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe avec une perte de 0,66%, plombé par le recul de Vodafone (-4,3%). Aux Etats-Unis, le Dow Jones a clôturé en hausse de +0,36% à 10 676,45 points après une hausse des taux d’intérêts de la Réserve fédérale (Fed) conforme aux attentes du marché. Le Nasdaq Composite atteint son sommet depuis le 29 juin 2001 en clôturant en hausse de +0,53% à 2 159,84 points porté par les rumeurs de fusions entre Veritas et Symantec. Le premier gagne 8,69%, le second plonge de 16,45%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur