Bourse : le Nasdaq étant fermé, les technos sont dans le rouge

Cloud

Wall Street et Tokyo fermés, les places européennes ont terminé à la baisse,
valeurs technologiques comprises

Thanksgiving oblige: les marchés américains et Wall Street sont restés fermés, et ce vendredi ce ne sera qu’une demi-séance.

La Bourse de Tokyoétait, elle aussi, fermée ce jeudi, en raison de la fête du travail au Japon.

Après avoir fait mine de progresser, la Bourse de Paris a suivi ses homologues européennes et a terminé à la baisse: le CAC40a reculé de -0,51 % à 5.424,86 points.

La publication de l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne, en hausse à 106,8 en novembre contre 105,3 en octobre, n’a pas réussi à inverser la tendance.

Dans des volumes réduits, le marché des changes n’a pas profité au dollar, qui perd encore du terrain à 1,2945 dollar pour 1 euro. Nymex fermé, le cours du pétrole est resté stable.

Malgré les rumeurs, l’avenir de l’Airbus A350 reste incertain et sera discuté ce vendredi. De plus, on apprend qu’une enquête pour délit d’initié a été ouverte au sein d’EADS. Le titre a chuté de -2,59 %.

Capgemini a progressé de 0,42 %, Steria 0,33 %, Dassault Systèmes 0,28 %, Soitec 0,11 %, Infogrames est resté stable.

Mais la majorité des technos ont terminé dans le rouge : France Télécom -0,25 %, Thomson -0,28 %, Vivendi -0,57 %, Atos Origin -0,57 %, UbiSoft -0,68 %, Altran -0,69 %, Business Objects -0,69 %, STMicroelectronics -0,70 %, Alcatel -0,77 %, Alten -0,81 %, Oberthur CS -0,96 %, GFI Informatique -0,98 %, Sopra Group -1,27 %, Gemplus -1,32 %, Gemalto -1,32 %, Iliad -2,63 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur