Bourse: le Nasdaq se reprend, mais l'Europe hésite toujours

Cloud

A la veille de l’investiture de Barack Obama, Wall Street reste dans l’indécision. Et l’Europe enregistre sa 4è baisse consécutive

A New York, le Dow Jones s’est replié de -0,3%, perdant encore 25 points à 8.448,56 points. En revanche, le Nasdaq a gagné +0,5% ou 7,67 points à 1.546,46 points.

Les investisseurs hésitent toujours entre pessimisme sur les résultats trimestriels à venir et optimisme dû à de nouvelles mesures en faveur des banques.

La période de publication des résultats trimestriels se confirme comme étant , pour le moins, morose. Ainsi, General Electric a chuté de -5,62% à 14,94 dollars, suite aux déclarations pessimistes d’un analyste.

Le secteur financier a repris de la vigueur après un discours du président de la Réserve fédérale des Etats-Unis, Ben Bernanke, suggérant de retirer du bilan des banques leurs actifs les plus douteux.

La bonne nouvelle est venue du Département du Commerce: le déficit commercial américain s’est sensiblement réduit au mois de novembre, s’établissant à 40,44 milliards de dollars contre 56,7 milliards en octobre.

On constate également la poursuite de la remontée du dollar: +1,6% contre Euro à 1,3190

On relève que Boeing a abandonné près de 3% à 42,46 dollars, car Crédit Suisse a abaissé de “superperformer” à “neutre” sa recommandation sur l’avionneur américain en retard dans le programme de son 787 Dreamliner.

Yahoo abandonne près de 1% à 12,10 dollars, tandis qu’est nommé à sa tête, un nouveau CEO, Carol Bartz, ex-dg d’Autodesk, membre du conseil d’administration d’Intel. C’est également une ex-Cisco.

Lexmark a indiqué que ses résultats du 4è trimestre seraient moins bons que prévu.

Les bourses européennes ont enregistré leur cinquième séance de baisse consécutive. La Bourse de Londres a abandonné près de 1% et celle de Francfort -1,75% et l’Eurostoxx 50 est à -1,66%.

A Paris, le CAC 40 s’est replié de -1,5%, cédant 48 points à 3197 points, dans un faible volume d’échanges. Depuis le 1er janvier, l’indice devient déjà négatif : -0,6%.

EDF perd -5,1% suite à un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui a a décidé de suspendre les agréments du groupe après avoir mis en évidence des écarts dans la mesure de la radioactivité dans l’environnement. C’est la défiance vis-à-vis des laboratoires internes d’EDF, qui perdent leur agrément pour les mesures de tritium et de radioactivité dans l’eau et dans l’air.

France Télécom a cédé -1,58% à 19,34 euros, Bouygues est à -3,91% à 29,73 euros.

A l’inverse de Boeing, EADS a grimpé de +1,82% à 13,46 euros, Louis Gallois, président, ayant annoncé qu’il renonçait temporairement à des acquisitions majeures.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques” du CAC 40), ce 13 janvier 2009, en valeur, et évolution par rapport au 12 janvier 2009 (en pourcentage): . en hausse: CAP GEMINI 27.520 +1.78%

GEMALTO 17.80 +0.34%

ALCATEL-LUCENT 1.600, inchangé, +0.00%

. en baisse

DASSAULT SYSTEMES 32.395 -0.48%

STMICROELECTRONICS 4.659 -0.24%

GFI 2.800(c) -1.06%

SOPRA GROUP 27.55 -1.40%

FRANCE TELECOM 19.340 -1.58%

INGENICO 10.930 -2.06%

ATOS ORIGIN 18.435 -2.10%

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.891 -3.63%

GROUPE STERIA 8.230 -3.86%

SOITEC SILICON 3.217 -4.82%

ILIAD ( FREE ) 61.340 -5.08%

ALTEN 12.730 -6.53%

Sources: Reuter, AFP, AOF, Boursorama / Agence de Presse Magazine Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur