Bourse : le plongeon sur le nouveau record du pétrole

Cloud

La flambée continue du pétrole, dont le cours bat chaque jour un nouveau record, a une nouvelle fois pesé lourdement sur les places boursières européennes. La Bourse de Paris est repassée sous la barre des 3.700 points

Une séance en noir à la

Bourse de Paris, qui a adopté la couleur de l’or noir dont le nouveau record du cours a fait plonger les places boursières. Ce mardi 12 octobre, le CAC40 plonge de 1,04% à 3.688,73 points. Retournement de tendance inattendu en fin de séance à Wall Street. Au Nymex, le baril de pétrole brut léger, après avoir franchi un nouveau record historique à 54,45 dollars en début de séance, a fini par perdre 1,13 dollar et clôture à 52,51 dollars. Le revirement du cours du pétrole profite à la Bourse de New York, qui s’est redressée fortement en fin de séance, et termine en limitant ses pertes. Le Dow Jones ne cède qu’un 0,05% qui aurait pu être anecdotique, à 10.077,18 points, et le Nasdaq recule de 0,19% à 1.925,17 points. Le dollar profite de la soudaine décrue du pétrole pour se redresser, à 1,2315 dollar pour 1 euro. Les résultats et perspectives décevants de la division semi-conducteurs de Philips, pourtant compensés par les performances de la division grand public, ont pesé sur le titre qui est venu participer à la chute des places boursières européennes. STMicroelectronics plonge à la suite de Philips, et perd 2,19%. Thomson suit et perd 2,10%. Tendance identique pour les valeurs technologiques. Capgémini perd 3,86%, Atos Origin 3,07%, Alcatel 2,15%. Dans l’attente de la publication de leurs résultats, Yahoo! gagne 0,61% alors qu’Intel recule de 1,60%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur