Bourse : l’effet – pause de l’Independence Day (USA)

Cloud

Wall Street étant fermé – pour cause de fête, “Independance Day” – les places boursières européennes ont marqué une pause et sont restées proches de l’équilibre, voire portées à la baisse. En l’absence d’indices américains, Paris n’a pas brillé, faute d’actualité saillante

La

Bourse de Paris a débuté la semaine sur une note négative. Le CAC40 a reculé de -0,12% à 4.264,60 points. L’euro est à son plus bas niveau depuis un an, avec le dollar qui continue sur sa lancée, et termine à 1,1896 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques ont évolué elles aussi autour de l’équilibre, sans grande ampleur. Business Objects gagne 1,27%, UbiSoft 1,08%, Thomson 0,92%, Altran 0,83%, Atos Origin 0,76%. A l’inverse, Capgemini perd -1,46%, Iliad (Free) -1,03%, Dassault Systèmes -0,95%, Alcatel -0,77%. L’Association des petits porteurs actifs (APPAC) a désavoué son avocat qui a indiqué que Vivendi Universal proposerait 2 milliards d’euros à ses minoritaires pour compenser les pertes de janvier 1999 à avril 2005. Le titre perd -0,42%. France Télécom recule de -0,37% après la déclaration du président de l’Arcep à La tribune sur les offres de convergence du groupe. M6 a indiqué aux Echos qu’il souhaite céder sa participation de 34% dans le bouquet satellite TPS. TF1, qui progresse de 0,58%, a démenti par la voix d’Etienne Mougeotte son intérêt la participation de M6, mais confirmé au contraire son intérêt pour la radio musicale Skyrock.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur