Bourse: légère hausse à Paris, comme à New York

Régulations

Le climat de la Bourse peut-il redevenir serein ? Bon nombre de valeurs technos sont prisées, quelques-uns décotées, selon les annonces du jour…

La Bourse de New York a terminé en légère hausse: le Dow Jones a terminé la séance à 12.262,89 points, soit une hausse de 46,49 points, +0,38%. Le Nasdaq a également légèrement progressé de 17,92 points, soit +0,79%, à 2.279,10 points.

L’indice d’activité du Midwest aux Etats-Unis a été meilleur que prévu. Et l’administration Bush a présenté un programme de réforme du système de régulation des marchés financiers américains – ce qui a contribué à apaiser les places boursières.

Sur l’ensemble du mois de mars, le Dow Jones a très légèrement perdu -0,03%, tandis que le Nasdaq a gagné +0,34%, alors que depuis le 1er janvier, le Dow Jones est en recul de -7,55% et le Nasdaq de -14,07%.

Dans les télécoms, AT&T a gagné +1,7% suite à la signature d’un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Royal Dutch Shell.

A Paris, le CAC40 a terminé la séance tout juste au-dessus des 4.700 points, soit +0,24% à 4.707,07 points, dans un volume d’échanges moyen de 6,6 milliards d’euros.

Sur le 1er trimestre 2008, les valeurs françaises ont cédé -16,15%, soit un recul au 3ème sinistre trimestre 2002…

La même tendance, avec sensiblement la même décote, s’observe sur les principales places européennes (le DAX-30 a chuté de -20%).

Le taux d’inflation en Europe s’établit à +3,5% en rythme annuel, ce qui n’annonce pas une baisse des taux d’intérêt d’ici fin 2008…

Ce 31 mars, STMicroelectronics s’est offert la 3ème marche du podium du CAC40, tiré par la finalisation de la société commune créée avec Intel – Numonyx (lire nos articles, par ailleurs). L’action a gagné +1,66% à 6,74 euros).

Thomson a légèrement reculé : -0,9% à 4,40 euros ; la démission suprise de son p-dg Frank Dangeard n’est pas pour plaire aux investisseurs. Et la nouvelle structure de gouvernance ne suffit pas à rassurer sur le perspectives du groupe jugées “très incertaines” (“Quelles synergies seront dégagées des dernières acquisitions ?” -interroge le Cercle Finance.

A noter qu’Atos Origin bondit de +2,44% à 35,26 euros. Les fonds Centaurus Capital et Pardus Capital, actionnaires à hauteur de 21,67% du capital, pourraient accroître leur part, sans chercher à en prendre le contrôle.

Le secteur des télécoms a subi un revers (la plus mauvaise performance sectorielle du jour au niveau européen: -2,2%). C’est la faute à Morgan Stanley qui a subitement décidé de céder des actions Vodafone (-3,89%), rappelant que Bruxelles continue de pousser les tarifs des communications des mobiles à la baisse. Du coup, France Télécom a réculé : -0,51%, Completel a chuté de -4,66%, mais Iliad (Free) a regagné 1,68%.

___

Evolution des cours, lundi 31 mars, à Paris, en valeurs (euros) et variation (en % sur la veille):

. en hausse:

Soitec: 4,54, +6,57%

Gemalto: 18,43, + 3,02%

Ingenico: 20,80, +2,51%

Atos Origin: 35,26, +2,44%

Sopra: 47,28, +2,36%

Iliad (Free): 63,03 +1,68%

STMicroelectronics: 6,74, +1,66%

Altran, 4,90, +1,03%

Neuf Cegetel: 35,27, +0,92%

Alcatel 3,62 +0,56%

Capgemini, 36,07, +0,53%

Alten: 18,70 inchangé 0,00%

Gemplus 1,37 inchangé 0,00%

. en baisse:

France Télécom: 21,30 -0,51%

Steria: 20,80, -0,91%

GFI: 4,06, -1,46%

Completel 33,34, -4,66%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur