Bourse : les déboires boursiers d’Atari font plonger Infogrames

Cloud

Wall Street fermé, jour de Labor Day, les places boursières européennes ont enregistré une progression dans le calme. Entrainées par les SSII et Thomson, les valeurs technologiques ont enregistré une progression

Atari, filiale d’Infogrames, pourrait être radiée du Nasdaq. L’annonce a fait plonger le titre de l’éditeur de jeux vidéo de -4,17 %.

La Bourse de Paris a démarré la semaine sur une note positive et franchi la barre des 5.200 points, le CAC 40 a progressé de 0,38 % à 5.203,24 points.

Le dollar a reculé à 1,2867 dollar pour 1 euro. Les réserves de change de la Chine ont atteint un nouveau record, à 954,5 milliards de dollars. Le cours du Brent est repassé sous les 68 dollars le baril de pétrole brut, à 67,80 dollars.

Les rumeurs de LBO sur le groupe de multimédia Thomson reviennent à nouveau. Une nouvelle vague a permis au titre de progresser de 3,36 %.

Atos Origin a reculé de -1,55 % après la dégradation de la note de Morgan Stanley.

Les SSI se sont distinguées : Alten a progressé de 4,38 %, Sopra Group +4,16 %, Capgemini +2,39 %, Steria +1,33 %, GFI Informatique +0,73 %, Altran +0,53 %.

Oberthur CS a gagné +1,62 %, Business Objects +0,87 %, UbiSoft +0,77%, Dassault Systèmes +0,66 %, Alcatel +0,41 %, France Télécom +0,36 %, STMicroeolectronics +0,31 %. Iliad et Gemplus sont stables.

A la baisse, Germalto -0,50 %, EADS -0,86 %, Soitec -1,41 %, Atos Origin -1,55 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur