Bourse : les technos à la fête

Cloud

La salve des résultats trimestriels positifs des entreprises du secteur technologique, cumulée au discours encourageant du président de la Fed, profite aux places boursières européennes qui ont confirmé leur redressement

Des deux côtés de l’Atlantique les valeurs technologiques ont monopolisé l’attention des investisseurs, ce mercredi 21 juillet, avec une salve de publications de résultats trimestriels plutôt encourageants dans la vision européenne (

lire nos articles), mais sanctionnés par la vision américaine du marché. Entre le discours d’Alan Greenspan, qui confirme la reprise de l’économie américaine, et les valeurs technologiques, la Bourse de Paris termine sur une deuxième séance consécutive à la hausse. Le CAC40 gagne 0,83% à 3.637,47 points. A l’inverse, les opérateurs de la Bourse de New York ne se sont pas départis de leur vision critique du marché, et tant pis pour les entreprises qui publient de bons résultats ! Le Dow Jones recule de 1,01% à 10.046,13 points et le Nasdaq plonge de 2,23% à 1.874,37 points. Mais que faut-il donc pour que cesse cette volonté de sanctionner à tout va ce qui pourtant ne va pas si mal ? Les investisseurs américains semblent s’être enfermés dans un cercle vicieux, pris à leurs propres jeux : si les indices économiques sont moyens, ils sanctionnent les entreprises ; si les indices économiques sont bons, dans le doute ils sanctionnent les entreprises ; si les indices économiques sont mauvais, c’est la faute aux entreprises ; et si comme ce mercredi les résultats des entreprises sont bons, ils sanctionnent quand même en l’absence de publications d’indices? Dopé par le discours du président de la Fed, le dollar s’est maintenu sur sa tendance haussière démarrée la veille. A Wall Street, le billet vert passe au dessous des 1,23, à 1,2254 dollar pour 1 euro. Ce mercredi a été marqué par une salve de ‘bons’ résultats publiés à Wall Street, mais systématiquement sanctionnés par le marché ! Motorola plonge de 7,58% ou Lucent de 0,88%. Il n’y a guère que Microsoft pour se redresser de 1,91% après l’annonce de son projet de redistribution de 75 milliards de dollars dans les années à venir. Les technos françaises ont été à la fête ! Après que SG Securities ait relevé sa recommandation sur les SSII, GFI Informatique gagne 5,71% et Atos Origin 4,92%. Capgemini en profite et progresse de 3,25%. Les résultats en forte progression de Lucent, Ericsson et Motorola profitent à Alcatel qui gagne 2,63% et STMicroelectronics, 1,48%. Thomson gagne 0,89% à la veille de la publication de ses résultats. Le Canard Enchainé évoque le projet de rapprochement entre Vivendi Universal qui gagne 0,81% et Lagardère qui bondit de 3,03%, information démentie par ce dernier. La rumeur circule depuis plusieurs mois. Alors que l’on apprenait la mise en examen et le placement sous contrôle judiciaire de ses dirigeants et co-fondateurs, Altran Technologies a profité de l’envol des technos pour se redresser de 7,55%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur