Bourse : les technos sont dans le rouge?

Cloud

Malgré la pression de Wall Street et l’orientation négative des marchés américains, les places boursières européennes ont su se maintenir à l’équilibre. Les valeurs technologiques se sont placées dans le rouge

La

Bourse de Paris a bénéficié du soutien de Total, qui a publié des résultats 2004 historiques avec un bénéfice net de 9,04 milliards d’euros. Si le CAC40 se contracte, de 0,09% à 4.005,50 points, la baisse reste limitée. Les indicateurs économiques américains ont déçu les marchés. Si les inscriptions hebdomadaires au chômage sont à la baisse à 302.000, les prix à l’importation ont augmenté de 0,9% en janvier, tirés par le pétrole, tandis que les prix à l’exportation ont eux aussi augmenté de 0,7%. L’indice des directeurs avancés du Conference Board a reculé de 0,3%, décevant ! Il a entraîné la Bourse de New York à la baisse. Le Dow Jones se replie de 0,74% à 10.754,26 points, et le Nasdaq des valeurs technologiques recule de 1,25% à 2.061,34 points. Le dollar continue de baisser, à 1,3078 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques se sont inscrites majoritairement à la baisse. France Télécom chute de 2,58%, Business Objects de 2,48%, Dassault Systems de 1,93%, Alcatel de 1,75%, Infogrames et Capgemini de 1,70%, et STMicroelectronics de 1,52%. Sagem bondit de 4,52% après la publication de résultats 2004 en nette progression, emportés par la téléphonie mobile (lire notre article). Hewlett Packard a publié des résultats en progression et supérieurs aux attentes, mais doit subir la pression du marché et se replie de 0,95%. L’opérateur de téléphonie mobile Nextel Communications recule de 2,02% avec ses résultats trimestriels à la baisse. Si le chiffre d’affaires progresse de 20% à 3,6 milliards de dollars, le bénéfice net recule de 26% à 471 millions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur