Bourse : les valeurs technos sont encore dans le rouge

Cloud

La prudence a dominé les marchés, qui ont, cette fois encore, terminé dans le rouge. Paris est repassé sous la barre des 5.000 points. Les valeurs technologiques ont suivi

Après une dégringolade à 4841 points en ouverture, la

Bourse de Paris s’est reprise. Mais elle est retombée dans le rouge en fin de séance entraînée par Wall Street. Le CAC40 a reculé de -0,24 % à 4.908,69 points. Schéma identique à la Bourse de New York, où le discours du président de la Réserve fédérale de Richmond sur la prolongation du cycle de hausses des taux après les chiffres de l’inflation a annulé toute velléité de redressement des indices. Le Dow Jones a reculé de -0,69 % à 11.128,29 points, le Nasdaq a lui aussi reculé de -0,70 % à 2.180,32 points. Le dollar a terminé à 1,2827 dollar pour 1 euro, après que le Secrétaire américain au Trésor John Snow ait exprimé son mécontentement sur la politique monétaire chinoise. Le cours du pétrole est remonté à 69,45 dollars le baril de brut léger. En absence d’une véritable actualité sectorielle en Europe, les valeurs technologiques ont continué de suivre la tendance des marchés et à se replier. Iliad -6,06 %, Soitec -4,63 %, GFI Informatique -4,16 %, Ubi Soft -4,07 %, Steria -3,32 %, Atos Origin -3,22 %, Infogrames -2,74 %, Alten -2,46 %, Oberthur CS -1,85 %, Axalto -1,13 %, Sopra Group -0,73 %, Thomson -0,66 %, Cap Gemini -0,57 %, Business Objets -0,43 %, France Télécom -0,35 %, STMicroelectronics -0,31 %, Altran -0,30 %. Gemplus a gagné 1,37 %, Alcatel 0,59 %, Dassault Systèmes 0,15 %. À Wall Street, l’éditeur de logiciels BEA Systems a publié des résultats trimestriels en hausse, de 15 % à 303,2 millions de dollars pour son chiffre d’affaires, de 3,5 % à 35,3 millions pour son bénéfice net, et surtout un bénéfice par action de 12 cents, là où les opérateurs attendaient 10 cents. Au milieu de la crise que rencontrent les places boursières, le titre de BEA a su tirer profit de ses résultats pour bondir de 12,39 %. Avec des résultats moins favorables, un chiffre d’affaires qui progressent de 14 % à 952,6 millions de dollars, mais un bénéfice qui recule de -1 % à 298,6 millions, et un bénéfice par action à 1,79 dollar, le titre de l’éditeur Intuit a quand même progressé de 1,97 %. La bonne surprise de HP en début de semaine a profité au numéro un mondial des PC, Dell, dont les résultats étaient attendus après clôture. Le titre a progressé de 1,35 %. Ces bons résultats n’ont eu qu’un effet limité sur les technologiques américaines. Amazon.com a gagné 3,16 %, Hewlett-Packard 1,00 %, Sun 0,66 %, Cisco 0,55 %, Microsoft 0,44 %, eBay 0,44 %, Electronic Arts 0,09 %. À la baisse : Yahoo -3,69 %, Adobe -3,30 %, Apple -3,19 %, Google -0,94 %, Applied Materials -0,89 %, IBM -0,75 %, Oracle -0,58 %, Symantec -0,49 %, Intel -0,05 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur