Bourse: seules quelques valeurs technos s'en sortent

Au terme d’une semaine chahutée et au lendemain d’un fort rebond (le jeudi 25 juin), le Dow Jones (valeurs industrielles) a terminé ce vendredi 26 juin en baisse de 34 points, soit -0,4%, par rapport à la veille, à 8.438,39 points.

A l’inverse, l’indice Nasdaq (valeurs technologiques) a gagné 8,68 points, soit 0,5%, à 1.838,22 points.

Le bilan hebdomadaire s’inscrit, lui aussi, en ordre dispersé : le Dow Jones a perdu -1,21%, tandis que le Nasdaq a regagné +0,37%.

La défiance des investisseurs, aux Etats-Unis, est venue des derniers chiffres parus vendredi et montrant que si le revenu des ménages américains a augmenté, l’argent ainsi gagné a été en grande partie placé en épargne. Cependant, signe encourageant, les dépenses de consommation ont augmenté de +0,3% en mai, pour la première fois depuis février. Et les revenus ont progressé de +1,4% grâce au plan de relance Obama, un chiffre meilleurque prévue.

L’indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l’Université du Michigan, a progressé plus que prévu en juin pour retrouver son niveau de février 2008, à 70,8 points.

On retient que le titre Palm a bondi de près de +16% à 16,22 dollars, après la publication d’une perte inférieure aux attentes. En outre, son nouveau ‘smartphone’ Pre a bien démarré commercialement.

Les autres constructeurs de smartphones, tels Apple à +1,84% à 142,44 dollars tandis que le canadien RIM (Research In Motion, fabricant du Blackberry) gagnait +2% à 70,65 dollars.

Durant la semaine qui s’ouvre, les chiffres de l’emploi américain pour juin seront publiés jeudi, et vendredi Wall Street sera fermée, à la veille du 4 juillet, fête de l’Indépendance des Etats-Unis.

Wall Street pourra-t-il ré-itérer son récent « rally ». Ou, à l’inverse, ce mouvement haussier fera-t-il long feu?

En Europe, la majorité des places boursières ont clos la semaine en baisse. Francfort et Londres sont en repli de -0,4%. L’Euro STOXX 50 recule de -0,5%. Pourtant, les Bourses de Madrid et d’Amsterdam ont terminé en hausse à +0,2% et +0,1%.

La Bourse de Paris s’inscrit parmi les plus faibles, tirée vers le bas par Sanofi-Aventis et Peugeot. Le CAC 40 a cédé 33 point soit -1,05%, à 3.129,73 points.

Certaines valeurs technos sortent du lot: Capgemini est à +2,1% parmi les meilleurs scores du CAC 40, car avantagé par les résultats rassurants de son homologue américain Accenture qui s’en sort mieux que prévu.

__

A Paris, évolution des cours (titres « technologiques », c= CAC 40), ce 26 juin 2009, en valeur, et évolution par rapport au 25 juin (en pourcentage): . en hausse:

SOITEC SILICON : 5.490(c) +4.57%

CAP GEMINI : 25.950(c) +2.06%

ILIAD ( FREE ) : 70.210(c) +1.89%

GEMALTO : 23.80(c) +1.71%

. en baisse:

GFI : 2.69(c) -0.37%

GROUPE STERIA : 13.000(c) -0.38%

INGENICO : 13.790(c) -0.54%

STMICROELECTRONICS : 5.310(c) -0.75%

ATOS ORIGIN : 23.025(c) -0.80%

FRANCE TELECOM : 16.100(c) -0.80%

ALCATEL-LUCENT : 1.809(c) -0.88%

DASSAULT SYSTEMES : 31.195(c) -0.97%

ALTEN : 11.800(c) -1.01%

SOPRA GROUP : 26.530(c) -1.38%

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.070(c) -2.36%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr