Bourse : STMicroelectronics plonge

Cloud

Suivant la tendance imposée par Wall Street, les places boursières européennes se sont repliées et terminent dans le rouge, appuyées par les valeurs financières et technologiques, en particulier Siemens et STMicroelectronics

Concurrence sur les prix et faiblesse du dollar ont eu raison de la rentabilité de

STMicroelectronics. Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs affiche une perte inattendue au premier trimestre (lire notre article), reste pessimiste pour le trimestre ne cours, et voit son titre perdre -5,73%. La Bourse de Paris suit le mouvement baissier, et recule sur la faiblesse des résultats des entreprises. Le CA40 recule de -1,64% à 3.927,68 points. Avec le printemps et le retour de la chaleur, la consommation de produits pétroliers se réduit aux Etats-Unis et les stocks de brut augmentent. Le cours du baril de brut en profite pour reculer, à 53,10 dollars à la clôture de Paris. La nouvelle a été appréciée à la Bourse de New York qui en profite pour se redresser. Le Dow Jones gagne 0,47% à 10.198,80 points, et le Nasdaq 0,16% à 1.930,43 points. Parmi les statistiques économiques US le marché a surtout retenu la baisse surprise des commandes de biens durables, qui ont reculé de -2,8% en mars. Le dollar se maintient à proximité de la barre des 1,30, à 1,2928 dollar pour 1 euro. Infogrames a obtenu de ses créanciers un report de ses lignes de crédit à moyen terme à échéance 30 avril. Le titre perd -4,10%. Malgré ses bons résultats trimestriels, le fabricant de cartes à puce Axalto se replie de -0,77%. Même si les résultats en baisse d’Amazon.com sont conformes aux prévisions et attentes, le titre chute de -3,03%. A l’inverse, Verizon Communications progresse de 3,26% sur ses résultats supérieurs aux attentes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur