Bourse : Ubi Soft n°1 avec Splinter Cell

Cloud

Séance du vendredi 11 avril : les résultats du Britannique Sage et de l’américain Yahoo profitent aux valeurs technologiques. Mais le marché américain reste dans l’incertitude

Malgré l’enchaînement des “victoires” de la coalition américano-britannique en Irak, le marché a profité de la semaine pour reprendre ses droits. Il sanctionne les résultats des entreprises, et redonne aux indices macro-économiques un rôle majeur dans le climat boursier.

La Bourse de Paris, ce vendredi, s’est difficilement maintenue au dessus de la barre des 2.800 points, et New York est resté prudente à l’excès: le Dow Jones a perdu 0,5% sur la semaine, et le Nasdaq 2%, a été incapable de franchir la barre des 1.400 points. Les éditeurs de logiciels en vert Le score remarquable du jeu Tom Clancy’s Splinter Cell en France, Allemagne et Grande-Bretagne, qui se place en tête des ventes sur la console PlayStation 2 de Sony une semaine après sa sortie, profite au titre d’Ubi Soft. Il prend la tête des valeurs technologiques à la Bourse de Paris avec une progression de 6,54% à 11,40 euros. De son côté, le concurrent Infogrames profite de la performance d’Ubi Soft pour se redresser de 2,92% à 2,82 euros. Business Object gagne 2,99% à 16,86 euros. Le titre profite des résultats positifs de l’éditeur britannique de logiciels de gestion Sage, dont le bénéfice du semestre clos en mars progresse de 14%, à 74 millions de livres, par rapport au semestre équivalent de l’exercice précédant. Idem pour Dassault Systèmes, qui gagne 0,53% à 20,70 euros, ainsi que SAP en Allemagne. La Bourse de Paris termine la semaine en positif Le CAC40 s’est redressé de 1,05% à 2.838,14 points. Il y eut d’abord un grand moment d’hésitation, suite aux ratés portant sur le calcul du nombre de bons de souscriptions non exercées, pour l’augmentation de capital de France Télécom. La broude avait entraîné une chute de plus de 5% de la valeur jeudi, L’opérateur historique a profité du succès de son augmentation de capital, et le titre s’est redressé de 3,42% à 20,28 euros. Wall Street se maintient en territoire baissier, sur fond de hausse du dollar Le Dow Jones perd 0,22% à 8.203,41 points, accompagné du Nasdaq, qui perd 0,50% à 1.358,85 points. Une chute inquiétante, alors que le marché américain se réjouit de deux indices positifs. Les ventes au détail bondissent de 2,1% en mars, la plus forte hausse depuis octobre 2001. Quant à l’indice de confiance du consommateur de l’université du Michigan, il remonte à 83,2 en avril, contre 77,6 en mars. Yahoo profite de ses résultats, avec un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, pour continuer de performer. Un résultat imputable à la reprise du marché de la publicité, ainsi qu’à la croissance des services du haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur