Bourse : Ubisoft et STMicro jouent les vedettes

Cloud

Les technos n’ont pas su tirer profit de leurs vedettes, sur un marché tiré dans le rouge par Wall Street, ses valeurs bancaires et des crédits immobiliers

Après la publication de ses résultats trimestiels meilleurs qu’attendus (lire notre article), le géant franco-italien des semi-conducteurs STMicroelectronics peut désormais afficher sereinement sa politique d’acquisitions en vue de compléter son portefeuille de produits. Le titre a bondi de 5,57 %.

Mais la palme du rebond est revenue à l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft, qui pour son second trimestre fiscal a affiché un chiffre d’affaires de 127 millions d’euros en hausse de 52 %, nettement supérieur aux attentes qui profite des consoles de nouvelles générations, qui lui permet de confirmer ses prévisions pour l’exercice. Le titre a pris la tête des valeurs à Paris avec un bond de 6,50 %.

Pour autant les valeurs technologiques n’ont pas su tirer profit de ces résultats encourageants et ont majoritairement suivi les marchés pour terminer à la baisse.

La Bourse de Paris s’est montrée hésitante une partie de la séance, avant de s’inscrire nettement dans le rouge dans le sillage de Wall Street. Le CAC40 a perdu -0,53 % à 5.674,67 points.

Le repli des technos a fait chuter la Bourse de New York, qui a cependant limité ses pertes en fin de séance. Le Dow Jones a symboliquement reculé de -0,01 % à 13.675,25 points, tandis que le Nasdaq, dont la composante est essentiellement technologique, a reculé nettement de -0,88 % à 2.774,76 points.

On notera que Wall Street a surtout été marquée par la banque Merrill Lynch, qui a affiché sa première perte trimestrielle (depuis 6 ans), et s’est montrée pessimiste pour l’avenir.

Le billet vert a peu évolué, à 1,4267 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole est reparti à la hausse sur le recul des stocks américains, à 87,92 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Amazon.com a publié des résultats supérieurs aux attentes, mais n’a pas rassuré sur l’évolution de sa marge bénéficiaire. Le marché a lourdement sanctionné le titre, qui a chuté de -11,99 % !

Les semi-conducteurs n’ont pas profité de l’effet STMicro, à Wall Street ils ont plongé à la suite de l’alerte lancée par Broadcom, dont le titre a plongé de -17 %, et des résultats d’Altera inférieurs aux attentes, qui a également plongé de -16 %. L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (€) et pourcentage (%) :

UBISOFT ENTERTAIN 55,25 6,50%
STMICROELECTRONICS 11,95 5,57%
GFI INFORMATIQUE 7,78 0,78%
DASSAULT SYSTEMES 45,88 0,17%
NEUF CEGETEL 32,79 0,12%
GEMALTO 20,56 0,10%
ALTRAN TECHN. 4,93 0,00%
THOMSON 11,55 -0,09%
BUSINESS OBJECTS 41,25 -0,12%
EADS 24,29 -0,12%
GROUPE STERIA 34,85 -0,26%
ILIAD 70,12 -0,37%
INGENICO 21,26 -0,47%
SOPRA GROUP 62,28 -0,67%
SOITEC 12,82 -0,77%
ALCATEL-LUCENT 6,45 -0,92%
FRANCE TELECOM 23,74 -1,00%
CAP GEMINI 44,81 -1,08%
ATOS ORIGIN 41,12 -1,15%
OBERTHUR CARD SYS. 6,37 -1,24%
VIVENDI 29,13 -1,32%
ALTEN 26,01 -1,66%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur ($) et pourcentage (%) :

MICROSOFT 31,25 1,13%
ADOBE 48,00 0,52%
SYMANTEC 21,02 0,29%
YAHOO! 30,68 0,13%
GOOGLE 675,82 0,01%
APPLE 185,93 -0,12%
EBAY 35,80 -0,39%
ELECTRONIC ARTS 57,25 -0,50%
HEWLETT-PACKARD 51,60 -0,50%
CISCO 31,26 -0,89%
DELL 28,49 -1,04%
AT&T 41,55 -1,12%
ORACLE 21,18 -1,26%
IBM 112,95 -1,51%
APPLIED MATERIALS 20,12 -1,95%
INTEL 26,01 -2,95%
NVIDIA 38,02 -3,38%
AMAZON.COM 88,73 -11,99%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur