Bush s’engage sur les nanotechnologies

Régulations

L’administration américaine investit 3,7 milliards de dollars sur 4 ans dans la recherche sur les nanotechnologies

Travailler au niveau moléculaire, voir atomique. Les nanotechnologies concernent l’infiniment petit, de l’ordre du cent millième de l’épaisseur d’un cheveu.

Les développements attendus sont multiples, de la détection au traitement des maladies, de la production au stockage d’énergie, de la veille environnementale aux applications militaires secrètes. Ce sont sans doute ces dernières perspectives qui ont séduit George W. Bush, dont l’administration, approuvée par le Sénat, va débloquer 3,7 milliards de dollars de fonds sur 4 ans aux profits de la recherche sur les nanotechnologies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur