Câble: ONO fait une offre sur Auna Télécommunications

Régulations

Les négociations s’accélèrent en Espagne. L’opérateur ONO propose 2,3 milliards sur son concurrent Auna Télécom qui est également propriétaire du troisième opérateur mobile du pays : Amena

Selon la presse espagnole, la restructuration du secteur du câble se précise. La fusion entre l’opérateur ONO et Auna (AT), qui créerait un groupe de 1,6 million de clients dans la téléphonie fixe et 700.000 abonnés dans l’ADSL, semble proche. L’offre n’est pas formelle, mais la décision du conseil d’administration d’ONO serait prise dans un mois après l’audit d’AT. Le prix envisagé se situe autour de 2,3 milliards et 2,6 milliards d’euros.

Auna Télécom est également propriétaire du troisième opérateur mobile du pays et selon l’agence Reuters, les sociétés de capital-risque derrière l’opération d’ONO seraient disposées à étendre l’offre sur l’ensemble du groupe (AT/Amena), pour environ 11 milliards d’euros. Amena, est le troisième opérateur mobile espagnol avec 9,3 millions de clients. Le groupe a gagné 317 millions d’euros, soit 73% de plus qu’en 2003 et il affiche un bénéfice net de 30 millions. En comparaison, l’activité câble et l’activité téléphonie sont sur le déclin (172 millions d’euros pertes). ONO a enregistré un déficit de 87 millions d’euros pour un volume d’affaires de 501 millions. Pour l’instant, rien n’est définitif est la lutte est rude entre les opérateurs. Le gouvernement encourage cette fusion qu’il considère “très positive”, et de son côté l’administration socialiste comme le révèle les Échos défend “une baisse des tarifs et un renforcement de la concurrence dans les télécommunications”. Il faut dire que cette fusion créerait un sérieux concurrent à Telefonica.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur