CeBIT 2013 : Fujitsu lance un serveur ‘cluster’ et une tablette durcie

Cloud
CeBIT 2013 stand Fujitsu

Fujitsu met en vedette sur son stand un serveur X86 ‘cluster in a box’. Et une tablette Stylistic qui ne craint ni eau, ni poussière…

De notre envoyé spécial à Hanovre.- Difficile de zapper le stand Fujitsu. Dans le hall 2 de cette 27e édition du salon CeBIT 2013, il occupe un large espace, en central. Incontournable – comme la marque du temps jadis, lors de l’alliance avec Siemens…

Une première innovation à signaler : un concept de ‘cluster in a box‘, autrement dit un serveur rack intégrant une architecture double serveur (deux nœuds serveurs), entièrement redondée et constituée d’éléments tiroirs modulaires et ‘hot-swappable’, très vraisemblablement. Ce rack avec serveurs sur cartes-‘blades’ aisément extractibles est très ‘slim’ (mince), mais tout en longueur.

Cluster in a box Fujitsu CX 420, CeBIT 2013
Cluster in a box, ou double serveur Fujitsu CX 420, CeBIT 2013

L‘une des astuces, outre sa compacité et son côté meccano très accessible (cf. photo), c’est sa configuration : elle s’effectue en une seule fois comme s’il s’agissait d’un seul serveur physique.

Intégrant Windows Server 2012, ce kit “deux serveurs en un” est configuré d’entrée en jeu avec 4 machines virtuelles prêtes à fonctionner. Il est doté de disques SAS, de la technologie ‘Fast track’ et d’un dispositif de fonctionnement sans interruption (‘continuous operation‘).

Autre point intéressant, mis en évidence sur le stand, ce ‘cluster double serveur’ peut être configuré en mode ‘disaster recovery‘ : un serveur distant (en l’occurrence, un Fujitsu TX 120), pouvant se trouver à plusieurs kilomètres, permet à tout moment, en cas d’interruption de fonctionnement, de reprendre les tâches en cours d’exécution, car le dispositif réplique en permanence les VM.

Le prix de ce cluster in a box est annoncé à partir de 15.000 euros et sa disponibilité prévue pour avril 2013.

Cluster in a box, module du Fujitsu CX 420, CeBIT 2013
Cluster in a box, module du Fujitsu CX 420, CeBIT 2013

Une tablette qui ne craint pas l’eau…

Par ailleurs, Fujitsu fait sensation sur son stand : on y découvre une cascade d’eau sous laquelle fonctionne, imperturbablement, une tablette Stylistic M702 bien rincée ! (cf. photo… non truquée). Il s’agit en effet d’un modèle semi-durci (semi-ruggedized), capable de résister à l’eau, à la poussière, aux écarts de température – et donc destinée à une utilisation sur des chantiers de BTP, en usine, en intervention de maintenance, etc.

Fujitsu tablette Stylistic M 702 à l'épreuve de l'eau_
Fujitsu tablette Stylistic M 702 à l’épreuve de l’eau_

Dotée d’un processeur Tegra 3 (à 1,7 GHz), elle possède une mémoire RAM de 2 Go et 32 Go de flash eMLC. Son écran est full HD (1920 x 1200 points) de 10,1 pouces (25,7 cm).

Elle pèse 590 g pour une épaisseur inférieure au centimètre (9,9 mm). Son autonomie est annoncée à une quinzaine d’heures. Et son autre point fort, sa connectivité : mobile LTE/4G, Wifi, Bluetooth et NFC. Son prix est de 999 euros.
___
Deux autres présentations relevées sur le stand Fujitsu : Eco Track, une application originale, conçue initialement au Japon, en ‘cloud service’, permettant le suivi de la consommation d’énergie, bientôt imposé par la réglementation européenne.

Autre innovation repérée : un système de reconnaissance biométrique en NFC (à suivre dans un prochain article).
____
Galeries à voir, revoir :

Fujitsu Stylistic M532 : une tablette Android conçue pour les professionnels

Image 1 of 14

Fujitsu Stylistic M532
La Fujitsu Stylistic M532 est une tablette Android 10,1 pouces animée par un SoC Tegra 3 “4+1” cœurs. Une offre à priori classique, mais d’excellente qualité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur